Marc Márquez a fait ce qu’il faut après quatre Grands Prix disputés cette saison. Il en reste tout de même quinze avant de boucler l’année, mais d’aucuns considèrent déjà la campagne comme pliée. Il est en tête du championnat avec deux victoires et au guidon d’une Honda quasi parfaite. Pendant ce temps, les adversaires directs se prennent les pieds dans le tapis ou s’adonnent à des stratégies difficilement lisibles. La domination annoncée lui laisserait même le temps de varier les plaisirs…

C’est du moins ce qu’aimerait son employeur Honda. Dans un entretien à Marca, le sextuple titré avoue : « Honda me demande toujours de courir les 8 heures de Suzuka. Et c’est vrai que j’aimerais bien faire un jour une course d’Endurance. Ceci dit, nous avons maintenant 19 Grands Prix au calendrier et même bientôt 20. Alors je me consacre entièrement au MotoGP. Mais peut-être un jour, pourquoi pas, vers la fin de ma carrière. Pour le moment, je veux courir tous les dimanches ».

Sur sa nouvelle RC213V, il précise : « son point fort cette année est sa puissance dans les lignes droites. On en a plus. Et l’électronique nous permet de la gérer. En 2015, on en avait moins, mais c’était compliqué de l’exploiter. Maintenant, on a des chevaux et on garde le contrôle dans les virages. La moto est plus docile ».

Voilà qui promet… Il termine : « je ne regarde pas les statistiques, car ça en deviendrait une obsession. Le but principal, c’est la conquête du titre. Mais parfois, on peut se trouver des motivations subsidiaires. Par exemple, à Austin, j’étais très déterminé après ce qui s’était passé en Argentine ».  Prochain rendez-vous au HJC Grand Prix de France !