L’intersaison 2017 du MotoGP a commencé à Valencia au lendemain du Grand Prix du même nom et durant deux jours de tests intensifs. La prochaine étape attendue est Jerez, une piste qui s’offre pour cinq jours à qui voudra la fouler. L’usine Ducati a décliné alors que Yamaha est déjà parti pour Sepang en Malaisie. Quant au HRC, il a signé les permissions hivernales de ses pilotes. Ce sera donc aussi sans Marquez et Pedrosa.

Le Champion du Monde Marc Márquez et son équipier Dani Pedrosa sont comme Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso : en vacances. Le duo Honda n’ira pas travailler sur la nouvelle RC213V à Jerez la semaine prochaine. Une petite surprise, puisque, à Valencia, la liste des améliorations souhaitées par Marquez pour le nouvel opus du blason ailé était assez fournie.

Honda a fait savoir que les deux jours passés sur le tracé Ricardo Tormo avaient permis d’abattre le programme prévu avant la reprise fin janvier 2017 à Sepang. Or, il faut être comptable de ses jours de tests réglementairement limités sur la saison à cinq. Non pas par pilote, mais par équipe.

Pour autant, il y aura des Honda à Jerez. Selon GPOne, Hiroshi Aoyama a été mobilisé comme Jack Miller qui s’accoutumera à son nouveau chef mécanicien Ramon Aurin. L’Australien, vainqueur à Assen cette saison, découvrira aussi les services de deux ingénieurs électroniciens que sont Andy Griffiths et Yoshihiko Ishimoto. Il essaiera, enfin, le nouveau moteur.

On rappellera que Ducati mettra en première ligne ses teams satellites Aspar, Pramac et Avintia, avec Pirro en tête, tandis que l’on verra le retour de Petrucci absent à Valencia. L’Italien devrait rouler avec la GP17. Chez Suzuki, Iannone sera premier de cordée tandis que Rins se remet de son accident à Valencia qui lui a fracturé deux vertèbres. Aprilia et KTM sont en revanche annoncés au complet dans une période où les Yamaha officielles et celles de Tech3 tourneront à Sepang.

Tous les articles sur : Dani Pedrosa, Marc Marquez