Le Grand Prix d’Argentine a rouvert des cicatrices entre Rossi et Marquez mais laisse aussi une plaie béante entre Honda et Yamaha. Les sanctions sont tombées, les officiels ont bouclé le dossier de l’accrochage au virage 13 entre les deux pilotes officiels. Mais, sportivement, la frustration demeure du côté de la marque au diapason qui a vu un de ses membres privé de bons points au championnat. Et ils ne seront jamais rattrapés. Un dommage sur lequel revient Massimo Meregalli.

L’homme est le directeur du team Movistar Yamaha et avant de faire ses bagages pour un Texas qui marquera la prochaine étape du calendrier MotoGP, il s’exprime ainsi sur crash.net : « beaucoup de dégâts ont été faits en Argentine. Et notamment celui où Valentino n’a pas pu marquer de gros points pour le championnat. Il était assuré de la sixième place avant de rencontrer Márquez. La fin de cette course a été très décevante pour lui. Mais toute l’équipe va le soutenir pour compenser cette perte lors du prochain Grand Prix à Austin. Un meeting où l’on espérera seulement vivre une course à la loyale ».

Une dernière remarque qui l’amène à revenir sur le style Márquez en piste : « nous pensons que son style de pilotage est dangereux. Dangereux pour la sécurité et la santé de notre sport. La direction de course doit prendre les décisions nécessaires pour décourager ce genre de comportement ». Pas sûr que l’épilogue argentin ait totalement convaincu Yamaha de cette détermination en haut lieu…

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP