Depuis son accident en SuperMotard l’an dernier, qui a failli lui coûter la vie, il s’est juré de ne plus remonter sur une moto. Mais la passion est là et l’intérêt aussi, car sa renommée encore vivace ne peut le résoudre à se couper définitivement du milieu. Max Biaggi est ainsi et il a fait le déplacement du Qatar avec des couleurs qui ont été celles de sa gloire passée. Le voilà en effet ambassadeur Aprilia, après avoir acquis ses lauriers d’empereur avec les machines de la marque de Noale.

Il est aussi appelé corsaire, mais le Romain est plus conquérant que rebelle. Impliqué dans l’aventure d’une écurie en Moto3, Max Biaggi a été représentant pour le blason indien Mahindra. Une mission qui a tourné court lorsque le constructeur a décidé de changer d’orientation en quittant la moto pour le sport automobile électrique.

L’occasion de revenir à ses premières amours avec Aprilia. Un nom orphelin de son père Ivan Beggio depuis peu si bien que Max s’inscrirait presque comme le gardien de la mémoire de la marque. On rappellera que c’est au guidon d’Aprilia que l’ancien rival de Rossi a conquis ses six titres mondiaux. Quatre avec les RSV250 de Grand Prix et deux avec la RSV4 de Superbike. La dernière couronne, il l’a prise à 41 ans, au terme de la campagne 2012…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini