L’équipe KTM a effectué une excellente première saison en MotoGP, tout comme en Moto2. Les objectifs ont donc été revus à la hausse pour 2018, avec de grands espoirs pour le constructeur autrichien.

Stefan Pierer, le PDG du groupe KTM, est ravi de la situation : « Je n’attendais les résultats de MotoGP de l’automne 2017 que pour la deuxième moitié de la saison 2018. À l’origine, nous n’espérions pas ça pour 2017, et nous sommes très fiers. Nous en sommes heureux et maintenant nous devons canaliser cette euphorie. En 2018, pour notre deuxième année en MotoGP, nous sommes encore dans une phase de développement extrême ».

Speedweek a rappelé à Mike Leitner, le team manager de l’équipe MotoGP, que Pol Espargaró avait envisagé après les belles performances d’octobre et de novembre le top 5 en tant que cible pour 2018. Le PDG de KTM, Stefan Pierer, veut même “renifler le podium”.

Quels sont vos objectifs réalistes pour la saison à venir ?

« Ce serait formidable si nous pouvions constamment figurer parmi les huit premiers. Quand nous arrivons dans cette zone lors des séances d’essai, il peut se passer beaucoup de choses en course. Alors le saut vers les meilleurs ne serait plus si grand.

Regrettez-vous que Mika Kallio ne puisse participer qu’à un maximum de six GP en wild card durant la saison 2018 ? Auriez-vous préféré l’utiliser dans dix courses ?

« S’il participait à plus de cinq ou six Grand Prix, nous aurions dû chercher un nouveau pilote d’essai…

« Bien sûr, ce serait bien si Mika pouvait courir beaucoup. Mais nous devons aussi regarder l’ensemble du projet. Et je suis content que Mika joue le rôle de pilote d’essai avec nous. Avec un homme si rapide, quelque chose d’utile est toujours trouvé pendant les tests. Ce fut une partie très importante du succès que d’avoir mis en place une si bonne équipe de test lorsque nous avons décidé d’aller en MotoGP. »

Jusqu’à présent, aucun pilote allemand MotoGP n’a trouvé refuge chez vous. Reiterberger a testé en Aragon, Bradl a discuté pour être pilote d’essai.

« Oui, nous avons parlé à Stefan au cas où il y aurait des changements dans l’équipe d’usine pour 2018. Stefan nous aurait bien convenu. Mais puisque l’équipe d’usine est restée inchangée, rien n’en est sorti.

Vous connaissez Stefan depuis votre époque Honda. Vous étiez chef d’équipe pour Dani Pedrosa jusqu’à la fin de 2016.

« Oui, j’ai entendu de Honda à l’époque qu’il travaillait plutôt bien comme pilote d’essai. Et vous pouvez l’entendre même encore maintenant. Stefan a fait un très bon travail chez Aprilia, m’a-t-on dit. »

Photo : Mike Leitner, Termas de Rio Hondo 2017 (crédit Gold and Goose pour KTM)

Source : Speedweek.com

Tous les articles sur les Pilotes : Mika Kallio, Pol Espargaro, Stefan Bradl

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP