Chez KTM, on a l’esprit d’équipe et l’estime semble partagée entre chaque membre de celle-ci. La dernière intervention de Pol Espargaró au sujet de Tony Cairoli en est la démonstration dans une contexte où, cependant, il y a un débat ouvert entre Bradley Smith et Mika Kallio pour le second guidon de la RC16 en 2018. Ce qui n’entache guère l’hommage de celui que l’on surnomme “Polyccio” à l’égard du maître du motocross.

Tony Cairoli est un monument chez KTM. Et pour cause. Neuf titres de Champion du Monde, ça se respecte. Un palmarès acquis dans une catégorie prisée par les pilotes de Grand Prix qu’est le motocross. Pour récompenser Cairoli de ses bons et loyaux services, KTM va lui offrir une séance d’essais grandeur nature en MotoGP, aux côtés de ses pilotes officiels avec la RC16.

Une démarche que le Champion du Monde de Moto2 version 2013 commente ainsi : « les gens chez KTM sont très liés entre eux. Tout le monde est très bien traité. Et Tony a fait pour KTM bien plus que n’importe quel autre pilote. La démarche est bonne et je comprends pourquoi Tony veut vivre une telle opportunité. Ce sera pour lui une belle expérience ».

Pour autant, le même Pol Espargaró ne pense pas grimper sur la KTM 450 de motocross pour donner le change : « je préfère le bitume, on n’y fait pas de sauts ! » Un amour de l’asphalte qui va jusqu’aux quatre roues. Le frère cadet d’Aleix qui est officiel chez Aprilia a ainsi commandé le bolide GP4 X-Bow que produit aussi KTM, mais en version course GP4. Un jouet à 100.000 euros. De quoi s’amuser sur les circuits…

Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP