A l’occasion du premier Grand Prix de la saison disputé sous les projecteurs, Carlos Pernat a analysé pour Gpone.com les principaux évènements de ce week-end.

D’après le manager italien, « La première réflexion est que nous sommes repartis là où nous nous étions arrêtés, c’est-à-dire une bataille entre Dovizioso et Marquez jusqu’au dernier virage. Nous commençons par une juste dose d’adrénaline. »

Si la victoire de la Ducati d’Andrea Dovizioso n’a pas vraiment été une surprise, par contre les progrès de la Honda de Marc Marquez ont été impressionnants par rapport aux années précédentes. « Le jour du triomphe de Dovi et Ducati, je dirais que Honda a aussi gagné parce que sur ce circuit, ce constructeur n’avait jamais si bien fait, observe-t-il.  La nouvelle moto a montré que Honda est encore plus fort et Marquez était très heureux de sa deuxième place qu’il a réussi à réaliser. »

Mais la Ducati et la Honda ne seront peut-être pas les seules protagonistes. « La Ducati est fabuleuse, c’est une moto de référence, mais je pense que si Yamaha règle ses petits problèmes avec l’électronique, Valentino pourrait bien être le troisième favori, pour aller chercher comme le phénix son 10e titre. Je le répète, mais il a encore une fois démontré être un pilote avec une fausse carte d’identité. »

Après cette petite plaisanterie sur l’âge de Rossi, Pernat s’inquiète un peu pour Lorenzo. « Les mauvaises nouvelles de chez Ducati viennent de Lorenzo, pointe du doigt Pernat. En course il a eu un problème avec les freins, mais ni les tests, ni les essais du GP ne s’étaient très bien passés. J’ai l’impression que cette confusion est dictée par de nombreux facteurs : il s’est rendu compte que Dovizioso est devenu le patron, voit Petrucci aller aussi vite que lui et même parfois plus, et, finalement, le renouvellement de Marquez chez Honda et celui des deux pilotes Yamaha. L’avenir est incertain et il souffre mentalement de certaines choses. Où Jorge pourrait-il aller ? Il est difficile pour Ducati de le garder. »

D’après Pernat, Lorenzo n’est pas le seul actuellement en difficulté. « Il y a eu de grandes déceptions pour KTM et Aprilia. KTM a dit qu’il alignera 4 motos l’année prochaine, je pense que ce serait mieux s’ils inversaient et restaient avec 2 motos gérées par Poncharal avec Zarco en tant que pilote. Chez Aprilia, cependant, les moyens manquent. La moto est neuve mais n’a pas montré grand-chose. »

Et que penser de Suzuki ? « Rins pendant la moitié de la course était dans les premières positions avant de tomber, tandis que Iannone était peu satisfait. Je suis convaincu que la moto a fait un pas en avant de toute façon. »

Photos © Michelin