C’est une nouvelle qui fait plaisir à tous ceux qui, en Grand Prix, sont impliqués pour ancrer le paddock dans les pays émergents. La marché moto est là, le public ne demande que ça, mais il manque encore à l’édifice des pilotes de haut niveau. Hafizh Syahrin est à cette aune une aubaine. Poussé par les circonstances dans le team Tech3 orphelin de Folger et donc à la recherche d’un second pilote, le Malaisien a séduit. Mais son avènement n’est pas que politique et économique. Au Qatar, il a montré qu’il avait sa place parmi l’élite en ramenant pour son pays deux points historiques.

Finir quatorzième après s’être élancé quinzième de son premier Grand Prix en MotoGP, c’est plus qu’honorable. Une performance réalisée par Hafizh Syahrin qui place sa Yamaha Tech3 à 20s du vainqueur Dovizioso après 22 tours de course, et seconde machine d’un rookie à quatre secondes de Morbidelli douzième avec une Honda. Le Malaisien, enfin, a franchi le drapeau à damiers 13s après que son équipier Johann Zarco l’ait salué.

Un parcours pour le moins probant : « je me suis bien senti pendant la course » commente Hafizh. « Je veux remercier mon team qui a fait un excellent travail. Je finis ma première course MotoGP dans les points, ce qui dépasse mes objectifs initiaux. Mais avec de la concentration et de la motivation, tout est possible. Sept tours avant la fin, j’ai changé la puissance de ma moto et je suis revenu aux premiers choix quatre tours après. Comprendre l’électronique est le plus dur lorsque l’on débute ainsi ».

« J’étais un peu nerveux au départ car je ne voulais surtout pas faire de faute et finir par terre. Mais je ramène finalement deux points ce qui me comble. J’espère progresser encore durant la prochaine course. Je vais continuer à travailler sans relâche et à encore mieux me préparer ».

Le patron Hervé Poncharal est à l’unisson : « je crois que l’on peut être plus que satisfait de ce résultat. Il a fait de belles choses durant ce meeting. Il s’est bien qualifié en faisant le quinzième chrono. Son premier départ en MotoGP n’a pas été parfait, mais c‘est normal. Il a perdu des places qu’il a ensuite reconquises. Il a battu de bons pilotes et ses deux points pris sont une belle performance ».

MotoGP #QatarGP Losail J.3 : Chronos

1 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 42’34.654
2 93 Marc MARQUEZ Honda +0.027
3 46 Valentino ROSSI Yamaha +0.797
4 35 Cal CRUTCHLOW Honda +2.881
5 9 Danilo PETRUCCI Ducati +3.821
6 25 Maverick VIÑALES Yamaha +3.888
7 26 Dani PEDROSA Honda +4.621
8 5 Johann ZARCO Yamaha +7.112
9 29 Andrea IANNONE Suzuki +12.957
10 43 Jack MILLER Ducati +14.594
11 53 Tito RABAT Ducati +15.181
12 21 Franco MORBIDELLI Honda +16.274
13 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +19.788
14 55 Hafizh SYAHRIN Yamaha +20.299
15 17 Karel ABRAHAM Ducati +23.287
16 12 Thomas LUTHI Honda +24.189
17 30 Takaaki NAKAGAMI Honda +24.554
18 38 Bradley SMITH KTM +31.704
19 41 Aleix ESPARGARO Aprilia +34.712
20 45 Scott REDDING Aprilia +37.641
21 10 Xavier SIMEON Ducati +46.706
Not Classified
44 Pol ESPARGARO KTM 7 Laps
42 Alex RINS Suzuki 10 Laps
99 Jorge LORENZO Ducati 10 Laps

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3