Bonne nouvelle pour les teams MotoGP, et en particulier leurs responsables techniques, Michelin a annoncé à Losail, par l’intermédiaire de Piero Taramasso, qu’il transmettra à Dorna le 8 mars prochain une liste des gommes fournies à chacun des 19 Grands Prix de cette saison.

Jusqu’à l’année dernière, cela n’était connu qu’une semaine avant chaque épreuve.

Le choix proposé pourra être modifié, mais cela sera très difficile, car cela nécessiterait l’unanimité entre Dorna, IRTA et MSMA.

Tout au long de la saison, Michelin testera des nouveaux pneus qui ne seront toutefois pas utilisés avant 2019.

Pour rappel, il y aura les 22 et 23 mai un essai avant la course à Barcelone pour tester le nouvel asphalte de la piste catalane. Quant à Silverstone, qui possède également une nouvelle surface, il n’y aura pas d’essais prévus, donc, à titre exceptionnel, Michelin proposera quatre types de penus au lieu des trois habituels, aussi bien pour l’avant que pour l’arrière.

Pierro Taramasso, interviewé par le site officiel MotoGP.com hier en cours de journée : « Nous sommes arrivés au dernier jour de test de la pré-saison. Les choses se présentent bien, nous avons eu de bons tests à Sepang et en Thaïlande, avec de bons résultats et beaucoup de données. Ici, c’est sensiblement la même chose, même si nous avons un peu peiné lors du premier jour à cause d’une piste assez sale à cause du sable. Cela était vraiment abrasif mais c’était bien mieux dès la deuxième journée et nous avons pu évaluer l’ensemble des trois solutions pour l’avant et pour l’arrière. Nous avons validé le nouveau pneu avant dur que nous avions déjà testé à Sepang et à Buriram. Ici, différents pilotes l’ont testé de nouveau et ont donné leur accord. Ce sera donc l’option dure pour la course. C’est la même chose pour l’arrière où nous avons un nouveau pneu tendre avec une nouvelle gomme, plus résistante à l’usage mais qui offre aussi plus d’adhérence. Avec ce pneu, ils ont fait d’excellents chronos et sont passés très rapidement en 1’55.9, ce qui était le meilleur temps en course l’année dernière. Maintenant, nous sommes en 1’54.4, et c’est donc assez prometteur pour la course.

La dernière chose, c’est que nous allons mouiller la piste dans quelques minutes pour faire quelques tours en pneus pluie, mais ce n’est pas pour évaluer la performance de ceux-ci. C’est juste pour comprendre si la visibilité est suffisamment bonne avec les projecteurs et les projections d’eau les motos. Juste au cas où la course se déroulerait sous la pluie. »

Hier encore, nous avons vu quelques pilotes avoir des soucis avec leur pneu avant…

« Oui, avant-hier et hier, la situation était assez mauvaise avec du sable sur la piste et pas suffisamment de gomme sur le revêtement. C’est vrai que quelques pilotes, en particulier ceux qui sont très agressifs avec l’avant, usaient pas mal leur pneu du côté droit. Cela concernait les pneus médiums et tendres. Mais il restait le pneu dur qui n’a connu aucun problème d’usure, donc si les conditions restent identiques pour la course, ils utiliseront le pneu dur, et si les conditions sont meilleures, ils utiliseront le médium. »

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :