Les mœurs du MotoGP sont parfois étonnantes, et il est des scènes dont il vaut mieux ne pas piper moto. Mais dans le feu de l’action, il est difficile parfois de tenir sa langue. Même du bout des lèvres, la vérité finit toujours par jaillir. Chez LCR, par exemple, on a les dents longues. Et Cal Crutchlow n’est pas le dernier à l’avoir constaté.

L’humour du Britannique est décidément décapant. Sur son compte Instagram il a posté ce cliché ambigu qu’il ne s’est pas privé d’interpréter de la manière la plus sulfureuse. Son mécanicien appréciera, lui qui aurait sans doute préféré qu’on caresse le sujet dans le sens du poil. Les commentaires de ses fidèles et amis qui ont suivi n’ont fait que grossir les sous-entendus. Il n’y en a décidément pas un pour racheter l’autre chez les Crutchlow !

On se souviendra aussi de cet autre moment de finesse, lorsque le Britannique s’était fait opérer du syndrome des loges des deux bras. Bandé comme une momie et incapable de se servir correctement de ses membres durant sa convalescence, il avait déclaré : « imaginer le clavier de mon épouse lorsqu’il faut faire ce qu’il faut avant de sortir des toilettes »… Un sacré couple qui va avoir la joie de partager bientôt un enfant. De qui tiendra-t-il ?

Tous les articles sur : Cal Crutchlow