Au fait de leur célébrité et au sommet de leur talent, les pilotes de MotoGP se préparent déjà à entrer dans la postérité. C’est la marque de la modernité d’un monde à la professionnalisation constante.

Les ranchs qui sont autant de centre d’entraînement que de formation font florès tandis que la nouvelle tendance semble maintenant d’ouvrir son musée. Les lieux de pèlerinage ne vont pas manquer!

Vous ne saviez pas où aller pendant vos vacances ? Rassurez-vous, petit à petit, un programme se met en place. Après avoir visité le musée consacré à Marc Marquez à Cervera, puis, bientôt, présenté par Jorge Lorenzo en Andorre et s’être délecté de sa collection de reliques des champions mécaniques d’antan, vous tirerez droit vers l’Italie pour mieux prendre vos quartiers à Tavullia.

Tavullia ? Oui, c’est bien de Rossi dont il s’agit et au vu de l’aura et du palmarès de l’intéressé, on peut se demander comment il se fait qu’il n’a pas déjà son centre d’exposition. En fait, d’après MotorsSport Magazine, le projet est lancé depuis déjà quelques années. Il est maintenant à 90% finalisé si bien que l’ouverture ne saurait tarder.

Le musée Valentino Rossi est annoncé comme grandiose. A la mesure du personnage !
Toutes ses combinaisons, casques, anecdotes y seront logés et aussi ses motos, y compris celles des débuts en mini moto. La question reste de savoir s’il y aura ses Honda et autres Ducati…

Le succès est cependant déjà garanti à tel point qu’une réflexion est lancée sur l’agrandissement de la bretelle d’autoroute vers le prochain lieu sacré.

Tous les articles sur : Valentino Rossi