La joute verbale entre Valentino Rossi et Jorge Lorenzo lors de la conférence de presse d’après Grand Prix de San Marin n’est pas une affaire classée entre les deux pilotes. La fin de saison risque d’être longue chez Yamaha.

Le dernier Grand Prix de San Marin aura vécu deux événements. D’une part le meeting sur la piste de Misano. Et, d’autre part, les quelques minutes d’une conférence de presse d’après course durant lesquelles Valentino Rossi et Jorge Lorenzo ont frontalement échangé quelques mots sur la manœuvre de dépassement de l’un sur l’autre. Tension passagère entre deux champions éreintés par une compétition à peine terminée ? Apparemment non, car la joute verbale est toujours dans l’esprit des protagonistes.

C’est la remarque de Por Fuera au sujet du style du Doctor au moment de dépasser qui a met le feu au poudre. Carrément, l’Espagnol a déclaré que l’Italien ne s’embarrassait jamais de précautions pour conquérir une position. « Je ne laisserai pas dire Lorenzo que je suis un pilote qui ne dépasse jamais proprement. Parce que c’est faux » insiste encore le nonuple titré. « Lorenzo est également agressif lorsqu’il me double. Et je pense que cette manœuvre à Misano était comme toutes les autres manœuvres de ce type en compétition. Du genre de celle que Pedrosa a fait sur moi ou que Márquez a fait sur moi à Silverstone ».

Lorenzo répond : « je comprends qu’il ne voulait pas me laisser partir devant à Misano et qu’il voulait couper mon rythme en étant devant. Mais son dépassement était agressif. C’est mon opinion et il doit me respecter lorsque je l’exprime ». Une dernière remarque qui annonce l’ouverture d’un nouveau front de la part du Majorquin. Après le fond, voici la polémique sur la forme : « lorsque vous atteignez l’âge de 37 ans, vous devez être en mesure d’être poli lorsque les autres répondent à une question qui leur a été posée. Vous devez juste vous taire et attendre votre tour pour parler. C’est une question d’éducation ».

Le futur pilote Ducati ne s’arrête pas là : « il fait toujours ça, dès la conférence du jeudi. Il doit apprendre à respecter les autres et les laisser s’exprimer. Lorsque les autres pilotes parlent, ils parlent dans son coin assez fort. Ce n’était pas à lui de parler et c’est lui qui m’a interrompu lorsque s’était à mon tour de parler. Je voulais répondre à une question qui m’avait été posée et je voulais donner mon point de vue. Il s’est mis à rire, ce qu’il fait souvent lorsque les autres pilotes parlent lors de la conférence de presse ».

Bilan : d’après Lorenzo, non seulement Rossi est un pilote agressif sur la piste mais en plus il manque d’éducation dans la vie.

Les retrouvailles entre les deux pilotes en Aragon promettent. Et pas seulement sur la piste. La cohabitation chez Yamaha était déjà compliquée, la cohabitation sur la piste pas facile, voici que la cohabitation en conférence de presse va maintenant être aussi un casse-tête.

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo, Valentino Rossi