L’équipe Aprilia a beaucoup travaillé cet hiver et la RS-GP est une toute nouvelle machine. Romano Albesiano, le Directeur de la compétition de la marque, l’avait promis : « entre la RS-GP 2017 et la 2018, il n’y a presque pas de pièces communes : Moteur, système de refroidissement, châssis, fourche carbone, même l’aérodynamique a été révisée en attendant un changement plus radical sur lequel nous travaillons. Nous nous concentrons sur tous les aspects, après avoir recueilli les idées développées en 2017 ».

Le moteur est désormais plus linéaire, plus puissant, et consomme moins. Le service course Aprilia a également travaillé sur l’amélioration de la stabilité au freinage, en œuvrant principalement sur la rigidité du châssis. Au niveau des détails apparents, le bouchon du réservoir d’essence était déplacé du faux dessus de réservoir à la selle. La courbure latérale du cadre était différente, de même que certaines entrées d’air et l’échappement. Bien évidemment, les plus importantes modifications n’étaient pas visibles.

Les premiers résultats étaient corrects, en tenant compte du fait qu’il s’agissait d’une nouvelle machine. Aleix Espargaro n’était que quatorzième en 2’00.866 à 1.439 du meilleur chrono de Dani Pedrosa, mais il ne pointait qu’à 0.152 du treizième temps réalisé par Maverick Vinales.

Son nouveau coéquipier britannique Scott Redding découvrait lui aussi la RS-GP version 2018. Il se classait vingt-et-unième en     2’01.962, à 2.535 de Dani Pedrosa, et à 0.098 du vingtième Sylvain Guintoli, essayeur Suzuki.

Aleix Espargaro :

« Aujourd’hui était comme le premier jour d’école. Les deux premières heures étaient exigeantes après tant de temps à ne pas rouler en MotoGP, mais pas à pas, j’ai retrouvé le feeling.

« La première approche avec la nouvelle moto était définitivement positive. Surtout en ce qui concerne le cadre, le RS-GP 2018 me permet d’aller mieux dans les virages et reflète ce que j’ai demandé aux ingénieurs d’Aprilia. Nous avons encore beaucoup de marge d’amélioration.

« La moto est à 75% et nous atteindrons 100% pour les tests du Qatar. Demain, nous continuerons à travailler sur la moto 2018, tandis que le troisième jour, nous ferons des tests comparatifs pour avoir des idées claires sur le développement d’ici à la première course. »

Scott Redding :

« Ce matin dans le mouillé avec la moto 2017 j’ai trouvé un assez bon feeling tout de suite et nous avons continué à nous améliorer à chaque sortie, atteignant un bon niveau.

« La première approche avec la RS-GP 2018 était juste un avant-goût. Nous avons simplement déplacé les paramètres de l’ancienne moto vers la nouvelle. J’ai senti le potentiel, mais c’est une moto très différente, donc nous devrons travailler pour l’adapter à mes besoins.

« Nous allons nous concentrer sur cela au cours des deux prochains jours, à la fois en termes de position sur la selle et de paramètres. »

Romano Albesiano (Directeur de la compétition d’Aprilia) :

« La nouvelle moto qui a fait ses débuts aujourd’hui a été la confirmation pour Aleix des bons points mis en évidence par notre testeur Baiocco, comme en témoigne l’amélioration du temps au tour. 

« Il y a des aspects positifs en entrant et sortant des virages. C’est un bon point de départ pour un premier jour qui était plutôt une phase d’introduction. Nous allons analyser notre performance au cours des prochains jours, mais la première approche était certainement prometteuse. »

Résultats du premier jour :

1. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda (RC213V) 1m 59.427s [Lap 55/56]
2. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (GP18) 1m 59.770s +0.343s [33/35]
3. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (GP18) 2m 59.802s +0.375s [38/38]
4. Danilo Petrucci ITA Pramac Ducati (GP18) 2m 0.123s +0.696s [29/30]
5. Jack Miller AUS Pramac Ducati (GP17) 2m 0.178s +0.751s [42/43]
6. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha (YZR-M1) 2m 0.233s +0.806s [44/50]
7. Marc Marquez ESP Repsol Honda (RC213V) 2m 0.290s +0.863s [50/51]
8. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech3 (YZR-M1) 2m 0.421s +0.994s [60/62]
9. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 2m 0.522s +1.095s [28/38]
10. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory (RC16) 2m 0.568s +1.141s [38/39]
11. Alex Rins ESP Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 2m 0.627s +1.200s [61/63]
12. Takaaki Nakagami GBR LCR Honda (RC213V) 2m 0.664s +1.237s [63/64]
13. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha (YZR-M1) 2m 0.714s +1.287s [55/72]
14. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 2m 0.866s +1.439s [34/40]
15. Tito Rabat ESP Reale Avintia (GP17) 2m 0.912s +1.485s [66/66]
16. Andrea Iannone ITA Suzuki Ecstar (GSX-RR) 2m 1.027s +1.600s [27/41]
17. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory (RC16) 2m 1.099s +1.672s [29/39]
18. Franco Morbidelli ESP EG 0,0 Marc VDS (RC213V)* 2m 1.161s +1.734s [61/62]
19. Alvaro Bautista ESP Angel Nieto Team (GP17) 2m 1.728s +2.301s [30/40]
20. Sylvain Guintoli FRA Suzuki Ecstar (GSX-RR) 2m 1.864s +2.437s [37/58]
21. Scott Redding GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 2m 1.962s +2.535s [40/51]
22. Yamaha Test 3 JPN Yamaha Test Rider (YZR-M1) 2m 2.044s +2.617s [26/28]
23. Yonny Hernandez COL Monster Yamaha Tech3 (YZR-M1) 2m 2.053s +2.626s [47/47]
24. Karel Abraham CZE Angel Nieto Team (GP16) 2m 2.088s +2.661s [46/46]
25. Yamaha Test 2 JPN Yamaha Test Rider (YZR-M1) 2m 2.527s +3.100s [23/39]
26. Xavier Simeon ESP Reale Avintia (GP16)* 2m 2.946s +3.519s [45/47]
27. Tom Luthi SWI EG 0,0 Marc VDS (RC213V)* 2m 3.732s +4.305s [57/58]
28. Yamaha Test 1 JPN Yamaha Test Rider (YZR-M1) 2m 3.786s +4.359s [3/3]
29. Michele Pirro ITA Ducati Test Rider (GP18) 2m 4.767s +5.340s [3/4]
30. Mika Kallio FIN Red Bull KTM Factory (RC16) 2m 5.932s +6.505s [7/7]

Chronos de référence :

Record des essais : 1’59.053 par Dani Pedrosa (Honda) en 2015

Record du tour : 2’00.606 par Jorge Lorenzo (Yamaha) en 2015

Record des tests : 1’58.867 par Marc Marquez (Honda) le 6 février 2015

Photo © Aprilia Racing Team Gresini