C’est à la septième place, juste derrière la Yamaha de Valentino Rossi, que le Champion du Monde en titre Marc Márquez a terminé sa première journée d’essai de l’année  à Sepang. Une performance somme toute modeste compte tenu du fait que son équipier Pedrosa s’est installé en haut de la feuille des temps en lui collant plus de huit dixièmes. Mais MM93 n’en a pour l’instant cure et préfère se réjouir de la découverte d’un nouveau moteur très prometteur.

Le plan de travail au sein du HRC était particulièrement chargé en ce premier jour de tests à Sepang, qui marquait la rentrée du MotoGP en cette année 2018. Trois motos différentes et autant de spécifications moteur particulières ont été soumis à la question sur l’éprouvant tracé du Grand Prix de Malaisie qui avait été arrosé le matin par la traditionnelle averse tropicale.

Un contretemps qui n’a cependant pas été rédhibitoire : « c’est seulement le premier jour et on a travaillé sur différentes choses. Je me suis concentré notamment sur la fourche, l’électronique et le moteur. Ensuite, on se penchera plus sur les réglages et aussi sur l’aérodynamique. Septième temps ? Ce n’était pas la question aujourd’hui. C’était plus important de trouver la voie à suivre et la base de travail. Pour l’instant, nous sommes au même niveau que l’an dernier ».

Un niveau qui ne lui avait pas si mal réussi… « on a travaillé sur trois motos différentes avec différents moteurs. Un de l’an passé et deux autres avec des spécifications particulières. On a commencé avec les versions 2017, puis on a poursuivi avec celle vue à Valencia avant de finir avec les nouveautés. Et je suis content car le nouveau moteur est bien plus performant. J’ai tout de suite trouvé les bonnes sensations. Je ne souffre plus dans les virages. On y va progressivement, en se rapprochant de la limite ».

« C’était juste une entame, mais le bilan est déjà positif » termine l’officiel Honda qui a accompli 51 tours avec un 2’00.290 comme meilleur temps réalisé au cinquantième.

MotoGP #Sepang test J.1 : Chronos

1. Dani Pedrosa, Honda, 1:59,427 min
2. Andrea Dovizioso, Ducati, +0,343 sec
3. Jorge Lorenzo, Ducati, +0,375
4. Danilo Petrucci, Ducati, +0,696
5. Jack Miller, Ducati, 0,751
6. Valentino Rossi, Yamaha, +0,806
7. Marc Márquez, Honda, +0,863
8. Johann Zarco, Yamaha, +0,994
9. Cal Crutchlow, Honda, +1,095
10. Pol Espargaró, KTM, +1,141
11. Alex Rins, Suzuki, +1,200
12. Takaaki Nakagami, Honda, +1,237
13. Maverick Viñales, Yamaha, +1,287
14. Aleix Espargaró, Aprilia, +1,439
15. Tito Rabat, Ducati, +1,485
16. Andrea Iannone, Suzuki, +1,600
17. Bradley Smith, KTM, +1,672
18. Franco Morbidelli, Honda, +1,734
19. Álvaro Bautista, Ducati, +2,301
20. Sylvain Guintoli, Suzuki, +2,437
21. Scott Redding, Aprilia, +2,535
22. Yonny Hernandez, Yamaha, +2,626
23. Karel Abraham, Ducati, +2,661
24. Xavier Siméon, Ducati, +3,519
25. Tom Lüthi, Honda, +4,305
26. Michele Pirro, Ducati, +5,340
27. Mika Kallio, KTM, +6,505