Peu à peu, KTM poursuit le développement de sa RC16 pour gagner la dernière seconde qui le sépare du meilleur niveau.

Celui-ci ne passe pas (encore ?) par des ailerons spectaculaires ou tout autre solution révolutionnaire, plutôt par un patient travail portant dans tous les domaines, comme le confie Mike Leitner, le team manager de l’équipe MotoGP : « globalement, nous avons apporté la même moto qu’en fin d’année dernière. Mais nous avons bien sûr de nouvelles idées dont certaines que nous avons déjà essayées à Jerez en novembre. Nous devons essayer à nouveau ces pièces ici et nous verrons ce que nous retiendrons. À la fin de 2017, notre moto avait déjà un certain niveau de performance, mais il était clair que ce n’était pas suffisant. Nous ne sommes pas dans une situation où nous aurions un point très positif et un point très négatif, et, pour le moment, la moto est plutôt bien équilibrée. Nous travaillons dans tous les domaines et l’usine a quelques bonnes idées que nous soumettons aux pilotes. Extérieurement, il n’y a que des petits détails que vous pouvez voir. »

Pol Espargaró a terminé à la dixième place lors de la première journée d’essais à Sepang, en concédant 1,1 seconde au meilleur chrono à Dani Pedrosa : « Nous sommes plutôt satisfaits. Il est bon que nous puissions reprendre là où nous nous étions arrêtés à Valence, dans le top 10. Bien sûr, ce n’était que le premier jour de test, mais je me sens très à l’aise avec notre machine. C’est important. La moto n’est pas si différente de Valence car nous n’avons pas autant de pièces neuves que les autres constructeurs. Nous continuons sur la base de la machine du Grand Prix de Valence. Depuis le test de Sepang l’année dernière, nous avons beaucoup progressé.  Nous avons maintenant un nouveau carénage avec des renflements comme des ailettes. En outre, nous avons beaucoup travaillé sur l’électronique. »

En effet, avec un temps de 2’00.568, le pilote espagnol a gagné une seconde par rapport au test de l’année dernière, mais il convient de préciser qu’il a aujourd’hui été moins rapide de 3 dixièmes que son meilleur chrono lors du dernier Grand Prix en Malaisie. Ce n’est que le premier jour…

Son coéquipier, Bradley Smith, lui concède une demi seconde et termine cette première journée à la 17e position : « Le premier jour a été très positif. Nous avons réalisé notre plan, même si la pluie nous a coûté du temps le matin. J’ai essayé les trois motos donc les gars ont une idée de quelle direction suivre. La moto 2018 va définitivement dans la bonne direction. Notre plan est vaste. Nous avons beaucoup à faire. Nous devons d’abord nous sentir à l’aise sur la moto, puis nous pourrons améliorer les chronos. »

MotoGP #Sepang test J.1 : Chronos

1. Dani Pedrosa, Honda, 1:59,427 min
2. Andrea Dovizioso, Ducati, +0,343 sec
3. Jorge Lorenzo, Ducati, +0,375
4. Danilo Petrucci, Ducati, +0,696
5. Jack Miller, Ducati, 0,751
6. Valentino Rossi, Yamaha, +0,806
7. Marc Márquez, Honda, +0,863
8. Johann Zarco, Yamaha, +0,994
9. Cal Crutchlow, Honda, +1,095
10. Pol Espargaró, KTM, +1,141
11. Alex Rins, Suzuki, +1,200
12. Takaaki Nakagami, Honda, +1,237
13. Maverick Viñales, Yamaha, +1,287
14. Aleix Espargaró, Aprilia, +1,439
15. Tito Rabat, Ducati, +1,485
16. Andrea Iannone, Suzuki, +1,600
17. Bradley Smith, KTM, +1,672
18. Franco Morbidelli, Honda, +1,734
19. Álvaro Bautista, Ducati, +2,301
20. Sylvain Guintoli, Suzuki, +2,437
21. Scott Redding, Aprilia, +2,535
22. Yonny Hernandez, Yamaha, +2,626
23. Karel Abraham, Ducati, +2,661
24. Xavier Siméon, Ducati, +3,519
25. Tom Lüthi, Honda, +4,305
26. Michele Pirro, Ducati, +5,340
27. Mika Kallio, KTM, +6,505