C’est à la septième place et en dernière position des trois pilotes officiels Honda que le Champion du Monde Marc Márquez a terminé ses trois jours de tests à Sepang. Une position qui pourrait inquiéter pour celui que l’on avait pris l’habitude de voir chasser le chrono à la moindre sortie sur la piste. Mais l’équipier de Pedrosa assure qu’il a changé sur ce point et qu’il avait autre chose à penser que de faire un tour rapide. Car il y a encore du boulot à faire sur la nouvelle RC213V…

Le premier jour a été positif, le second est venu le temps des questions et lors du troisième, on s’est mis à chercher des réponses. Voilà en résumé l’état des troupes Honda qui vont maintenant penser à la Thaïlande pour les prochains essais de cette intersaison. Marc Márquez a laissé Pedrosa et Crutchlow le soin de s’inscrire dans le trio de tête, se contentant d’une position au-delà du top 5 : « j’ai changé ma stratégie » annonce le quintuple titré. « Je me concentre à présent plus sur de longues séries de tours, à la recherche du meilleur réglage possible ».

Et l’homme aux 27 chutes en 2017 révèle : « j’avais l’habitude de prendre beaucoup de risques, et maintenant, je le ferai quand je sentirai que je pourrai le faire vraiment. On n’a pas cherché la performance ici mais les meilleurs réglages sur la RC213V. J’ai beaucoup roulé lorsque les températures étaient élevées et mon rythme était bon. Je suis content de la manière dont ces tests d’intersaison ont commencé. On verra où nous en sommes en Thaïlande ».

Côté carénage, Marc Márquez reste dubitatif : « nous avons encore des doutes. Il faut l’essayer sur d’autres tracés. Il nous faut homologuer un carénage pour le reste de la saison et ce n’est pas simple. Rien n’est encore figé ». Comme rien n’est non plus gravé dans le marbre pour ce qui est du moteur : « dans l’ensemble, je suis content de ce moteur mais il n’est pas à 100% de son potentiel. Dani, Cal et moi travaillons dessus dans trois directions différentes mais pour le même objectif : le couple ».

« Il faut que la puissance arrive encore plus progressivement car pour le moment on stresse les pneus. Les choix seront la synthèse de mes conclusions comme celles de Dani et de Cal ». Une décision collégiale dont chacun portera donc la responsabilité…

Quant au feu d’artifice de Jorge Lorenzo sur la Ducati en guise de bouquet final malaisien… « On sait que tant Jorge que Ducati sont forts à Sepang. En fait, beaucoup de pilotes sont bons ici. C’est chaque année la même chose. Mais en fait, ce qui compte, c’est d’être prêt pour le Grand Prix du Qatar et pour le reste des courses au calendrier. L’essentiel, c’est le rythme de course que vous êtes capables d’imprimer ». Márquez le sage s’est révélé !

MotoGP #SepangTest J.3 : Chronos

1. Jorge Lorenzo, Ducati, 1: 58,830 min
2. Dani Pedrosa, Honda, + 0,179 sec
3. Cal Crutchlow, Honda, + 0,222
4. Andrea Dovizioso, Ducati, + 0,339
5. Jack Miller, Ducati, 0,516 +
6 Alex Rins, Suzuki, + 0,518
7. Marc Márquez, Honda, + 0,552
8. Valentino Rossi, Yamaha, + 0.619
9. Johann Zarco, Yamaha, + 0.681
10. Danilo Petrucci, Ducati, + 0.698
11. Tito Rabat, Ducati, + 0.717
12. Andrea Iannone, Suzuki, + 0.785
13. Aleix Espargaró, Aprilia, + 1.132
14. Takaaki Nakagami, Honda, + 1.241
15. Alvaro Bautista, Ducati, + 1.375
16. Mika Kallio KTM + 1,634
17. Franco Morbidelli, Honda, +1 696
18 Maverick Viñales, Yamaha, + 1,717
19. Karel Abraham, Ducati, + 1.744
20. Xavier Siméon, Ducati, + 1.954
21. Scott Redding Aprilia + 1.982
22. Bradley Smith, KTM, + 2.139
23. Sylvain Guintoli, Suzuki, + 2 290
24. Tom Lüthi, Honda, + 2 296
25. Yonny Hernandez, Yamaha, + 2 393

MotoGP #SepangTest : Chronos combinés des 3 jours

1. Jorge Lorenzo, Ducati, 1: 58,830 min
2. Dani Pedrosa, Honda, + 0,179 sec
3. Cal Crutchlow, Honda, + 0,222
4. Andrea Dovizioso, Ducati, + 0,339
5. Jack Miller, Ducati, 0,516 +
6 Alex Rins, Suzuki, + 0,518
7. Maverick Viñales, Yamaha, + 0,525
8. Marc Márquez, Honda, + 0,552
9. Valentino Rossi, Yamaha, + 0,560
10. Johann Zarco, Yamaha, + 0.681
11. Danilo Petrucci, Ducati, + 0.698
12. Tito Rabat, Ducati, + 0.717
13. Andrea Iannone, Suzuki, + 0.785
14. Aleix Espargaró, Aprilia, + 1,095
15. Takaaki Nakagami, Honda, + 1.241
16. Alvaro Bautista, Ducati, 1,375 +
17 pôles Espargaró, KTM, + 1 432
18. Mika Kallio KTM + 1,634
19. Bradley Smith, KTM, + 1.690
20. Franco Morbidelli, Honda, + 1.696
21. Karel Abraham, Ducati, + 1.744
22. Xavier Siméon, Ducati, + 1.954
23. Scott Redding, Aprilia + 1.982
24. Sylvain Guintoli, Suzuki, + 2.290
25. Tom Lüthi, Honda, + 2.296
26. Yonny Hernandez, Yamaha, + 2.393
27. Michele Pirro, Ducati, 5,937

Chronos de référence :

Record des essais : 1’59.053 par Dani Pedrosa (Honda) en 2015

Record du tour : 2’00.606 par Jorge Lorenzo (Yamaha) en 2015

Record des tests : 1’58.867 par Marc Marquez (Honda) le 6 février 2015