Même si elle est pilotée de mains de maître par Maverick Vinales, il est incontestable que la Suzuki GSX-RR a fait gros progrès en 2016.

Elle avait déjà un bon châssis développée par Randy de Puniet, mais le moteur manquait notablement de chevaux l’année dernière. Une première amélioration a eu lieu cet hiver tandis qu’un nouveau châssis faisait son apparition à Barcelone. Le package est donc maintenant nettement plus compétitif et cela se traduit évidemment dans les résultats, Vinales se battant avec Pedrosa pour figurer dans le Top 4.

La GSX-RR 2017 ne sera donc pas une révolution, mais une évolution du modèle actuelle, plus puissante et avec les éléments appropriés pour correspondre aux désirs d’Alex Rins et Andrea Iannone, qui seront choisis lors des tests de pré-saison.

Davide Brivio : “La moto s’est beaucoup améliorée pendant l’hiver en termes de performance moteur, ce qui était le point faible de l’année dernière. Cela se traduit par plus de chevaux, de puissance, et nous avons aussi adopté la boîte seamless. Tout ceci a produit une amélioration importante qui permet aux pilotes d’être plus compétitifs et de défendre davantage leurs chances. Nous sommes maintenant en train de travailler dans l’optique 2017, nous sommes en train de nous concentrer sur le moteur. La partie-cycle est déjà bonne, donc nous essaierons d’introduire quelque chose pour l’améliorer ultérieurement, car nous continuons à mieux connaître les gommes Michelin. Nous essaierons quelques idées qui pourraient permettre de mieux les utiliser, peut-être en les usant moins et en engendrant plus d’adhérence. Nous n’oublions évidemment pas l’électronique; elle est unique mais il y a toujours un grand travail de recherche et de connaissance des paramètres corrects.”

Source: Insella.it

Tous les articles sur : Bradley Smith, Pol Espargaro