C’est avec ce célèbre titre de James Brown que Maverick Vinales résume son exceptionnel état de forme actuel au terme de cette 10e journée d’essais hivernaux qu’il vient de conclure, comme toutes les autres, en haut de la feuille des temps.

Que dire de plus ? Pas grand-chose, si ce n’est que l’on commence à espérer que le pilote Yamaha n’a toujours pas amélioré les deux légers points faibles qui le caractérisent, à savoir son relatif manque d’autorité lors des corps à corps et sur la pluie, histoire de ne pas assister un championnat écrit d’avance…

Maverick Vinales : “Je me sens bien. Nous avons besoin de quelques nouvelles améliorations mais, de toute façon, je me suis senti bien dès le premier jour, et j’ai donc essayé de faire de mon mieux. Nous essayons de conserver des chronos vraiment réguliers et avec le même rythme. Aujourd’hui, nous avons fait un nouveau pas en avant et j’espère que nous pourrons nous améliorer encore un peu plus demain, mais je pense que nous pouvons être heureux de nos réglages, et si la course se déroulait maintenant, à coup sûr nous serions prêts. Je veux quand même m’améliorer sur les freinages pour être plus rapide, mais nous avons encore demain continuer à essayer.”

yfr_editorial_use_pictures_16-1

Massimo Meregalli, Team Director: « La journée a été bonne et productive pour nous, ce qui se voit dans les résultats. Nous, le team Movistar Yamaha MotoGP, avons assuré les deux premières places alors que  Yamaha a obtenu les trois premières, démontrant la force de la YZR-M1. Nous avons réalisé beaucoup de travail aujourd’hui et ceci nous fournit une bonne compréhension des dernières choses que nous devrons aborder demain.

Vinales est très à l’aise avec les réglages de sa moto, et se présente joliment en forme pour le week-end de course. Il a l’air déjà très compétitif, en réalisant des chronos rapides et réguliers, et nous sommes confiants qu’avec les derniers ajustements des réglages demain, nous pouvons faire un autre pas en avant.

Vale a subi une chute au début de la session, ce qui a endommagé sa première moto, mais c’était un mal pour un bien. Bien qu’il ait légèrement blessé sa main, l’incident l’a forcé à continuer le travail sur sa deuxième moto, ce qui lui a procuré le feeling avec l’avant qu’il avait cherché pendant la saison d’hiver, lui permettant de faire un bon pas en avant aujourd’hui.

Notre calendrier de tests est presque achevé, et nous avons comme objectif de faire une simulation de course demain, avec les deux pilotes, ce qui nous donnera des informations importantes pour le prochain week-end de course ».

Chronos Qatar J2 :

1. Maverick Viñales, Yamaha, 1:54,455
2. Valentino Rossi, Yamaha, 1:54,732
3. Jonas Folger, Yamaha, 1:54,917
4. Cal Crutchlow, Honda, 1:55,032
5. Aleix Espargaró, Aprilia, 1:55,121
6. Marc Márquez, Honda, 1:55,196
7. Álvaro Bautista, Ducati, 1:55,245
8. Jorge Lorenzo, Ducati, 1:55,344
9. Scott Redding, Ducati, 1:55,353
10. Johann Zarco, Yamaha, 1:55,354
11. Karel Abraham, Ducati, 1:55,420
12. Andrea Iannone, Suzuki, 1:55,545
13. Andrea Dovizioso, Ducati, 1:55,583
14. Danilo Petrucci, Ducati, 1:56,680
15. Loris Baz, Ducati, 1:55,808
16. Dani Pedrosa, Honda, 1:55,875
17. Alex Rins, Suzuki, 1:56,110
18. Tito Rabat, Honda, 1:56,214
19. Jack Miller, Honda, 1:56,251
20. Sam Lowes, Aprilia, 1:57,276
21. Pol Espargaró, KTM, 1:57,648
22. Bradley Smith, KTM, 1:57,267
23. Mika Kallio, KTM, 1:57,688

 

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP