Le dernier Grand Prix MotoGP de l’année à Valencia aura une saveur particulière pour le team Aprilia. Ce sera la dernière apparition des RS-GP entre les mains de Bautista et de Bradl. Mais ce sera aussi l’occasion de voir ces motos dans une inédite livrée rouge. Et il n’y a rien à voir entre les deux événements.

Actuellement, la moto fait salon du côté de Milan et le MotoGP n‘est pas étranger à l’événement. Le constructeur Aprilia a ainsi joint l’utile à l’agréable en présentant non seulement ses nouveaux modèles de série, mais en annonçant une originale robe écarlate qui habillera ses RS-GP lors du Grand Prix de Valencia.

Les départs annoncés de Bautista et de Bradl n’y sont pour rien pas plus qu’il ne faut voir là un mimétisme coupable avec le compatriote mais bien rival Ducati.  Non, le rouge est mis pour la bonne cause humanitaire. Un honneur fait à l’organisme RED, soutenu par le groupe Piaggio et fondé en 2006 par Bono et Bobby Shriver.

RED est une marque qui est concédée sous licence à des sociétés partenaires telles qu’American Express, Apple, Converse, Nike, Motorola, Gap, Emporio Armani, Hallmark, Microsoft et Dell. Piaggio par le biais d’Aprilia rejoint ainsi le mouvement. Pour quelle cause ? Celle de lutter contre les maladies du SIDA, de la malaria ou encore de la tuberculose. Les fonds récoltés vont à la recherche, à la prévention et aux victimes de ces maladies infectieuses graves.

Une action essentiellement destinée au continent Africain. Et notamment le Ghana, le Kenya, le Lesotho, le Rwanda, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la Tanzanie et la Zambie.70 millions de personnes recensées ont pu bénéficier des actions de RED qui a déjà drainé près de 360 millions de dollars. Le hashtag #iRideRED sera effectif lors du Grand Prix de Valencia.

Tous les articles sur : Alvaro Bautista, Stefan Bradl