La retraite de Valentino en mode second degré le retour. Silencieux sur ce thème pendant qu’il était en négociation pour renouveler son bail avec Yamaha, le Doctor ressort à présent le sujet à l’occasion pour mieux le tourner en dérision. Après avoir fait un parallèle entre sa carrière et celle du gardien de but Buffon, voilà qu’il remet le couvert avec Carmelo Ezpeleta avant de se lancer dans le Grand Prix d’Argentine, second rendez-vous de sa dix-neuvième saison…

C’est d’ailleurs le patron de Dorna qui raconte l’échange rapporté par Speedweek : « je savais deux mois avant l’annonce officielle que Valentino continuerait. L’âge ne fait pas grand-chose à l’affaire. J’ai moi-même 71 ans et je suis toujours là. Et ça va ! Alors la performance n’est pas influencée par le fait que vous ayez 35 ou 41 ans ».

« Valentino Rossi veut rester en MotoGP. Il a chuté lors des essais du Qatar, le samedi. Cela montre qu’il roulait à fond. Lors de la course, il a pris la troisième place. Il n’est pas là que pour faire des tours de circuit. Sa motivation est intacte. Lorsque j’ai échangé avec lui sur cette question de l’âge, il m’a dit : « Carmelo, pourquoi je n’irais pas jusqu’à 46 ans ? Je porte le numéro 46 et tu es né en 1946 ! » On aime ce que l’on fait et c’est pour ça qu’on continue ».

Au passage, la ville de Jerez récompensera diverses personnalités, en amont du Grand Prix d’Espagne, dans le cadre de los Premios del Motor Ciudad de Jerez. Valentino Rossi recevra ainsi un prix pour l’ensemble de sa carrière le 3 mai prochain. Et Carmelo Ezpeleta, CEO de Dorna Sports, figure également sur la liste des primés pour son parcours et sa contribution au sport moto.

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP