L’an dernier, Valentino Rossi n’a pas été gâté lors de ses entraînements à moto. En motocross, il a chuté et il s’est relevé avec un traumatisme thoracique puis, peu après, il est tombé en enduro pour, cette fois, se fracturer une jambe. Une blessure qui l’a contraint au forfait à Misano, mais le Doctor est revenu pour l’échéance suivante en Aragon. Un exploit qui lui vaut d’ailleurs de concourir pour le meilleur retour sportif de l’année aux trophées Laureus. Pour autant, cette jambe cause encore quelques soucis à Vale…

Lors de la présentation Yamaha en Espagne, et avant de s’envoler pour faire des tests de Sepang qui marqueront la rentrée du MotoGP dans l’année 2018, celui qui doit se déterminer sur la suite à donner à sa carrière a évalué son niveau de forme : « ma jambe va mieux. J’ai même essayé de faire du snowboard, mais je ne suis pas encore à 100% de mes capacités. Elle me fait encore mal et j’ai donc dû revoir certaines choses. J’ai encore essayé il y a quelques semaines, mais j’ai dû ralentir après quelques minutes car je souffrais ».

L’officiel Yamaha n’est donc pas encore au sommet de sa condition physique… « Il faut normalement six mois pour que le tibia retrouve toute sa force et ça prendra encore un mois et demi avant que je ne remarche normalement. La vis restera dans la jambe pendant encore un an. Si bien que je me ferai opérer à la fin de la saison 2018 ».

Il conclut avec cet aveu, tout en rassurant sur Tuttomotoriweb : « c’est de plus en plus dur chaque année de récupérer des blessures, ça prend toujours plus de temps. Mais dans ce sport, ce n’est pas le plus important. Il vous faut être en pleine forme, certes, mais il y a d’autres choses qui comptent ». Comme celle de continuer à avoir le feu sacré. L’équipier de Viñales qui a renouvelé son bail avec Yamaha a déclaré qu’il se déterminera sur la suite de sa carrière après les trois tests puis les trois Grands Prix à venir.