La saison 2015 aura décidément été un véritable crève-cœur pour un Valentino Rossi qui a entrevu son dixième titre mondial jusqu’à deux Grands Prix de la fin des hostilités. L’éponge semble être passée sur ce douloureux épisode. Mais sur MotoGP.com, il est revenu sur cette immense déception.

Une désillusion même qui l’a miné durant toute l’intersaison qui a suivi tandis que, jusqu’à Jerez, il regardait de travers celui qui était désigné pour responsable de l’échec. Puis les choses se sont quelque peu aplanies et la cicatrice se ferme doucement. Mais c’est encore fragile ! La preuve avec ses propos sur MotoGP.com : « j’étais très mal à l’aise au terme de la saison dernière car que j’avais la sensation que la fin de l’année n’avait pas été juste. Les deux ou trois semaines qui ont suivi la dernière course ont été dures ».

« Puis j’ai repris la course au Rallye de Monza et à ce moment-là je me suis dit qu’il fallait oublier. On n’oublie jamais mais on essaie ! Quoi qu’il en soit, la pression et l’énergie que j’ai donnée l’an dernier représentaient un effort extrême et arrivé à la dernière course, vous récupérez cette énergie si vous gagnez mais si vous perdez, vous ne récupérez rien du tout. Je pense que j’ai payé très cher l’an dernier ».

Cette saison, le voilà second au championnat à 53 points de Márquez. Il reste sept Grands Prix à disputer : « j’ai le potentiel de me battre pour ce Championnat mais nous sommes maintenant trop loin derrière, parce que j’ai manqué de chance et que j’ai aussi fait des erreurs. L’objectif pour les prochaines courses sera donc de rester à ce niveau et d’essayer de marquer plus de points ». Si échec il y a cette année, il sera moins difficile à digérer.

Tous les articles sur : Marc Marquez, Valentino Rossi