En raison des traditions locales, les pilotes qui montent sur le podium au Qatar secouent des bouteilles sur lesquelles figurent la mention « alcool free », c’est-à-dire sans alcool. Il en est ainsi depuis des années et personne ne s’en offusque, sauf que cette année Valentino Rossi a commis une erreur qui a été peu appréciée par les organisateurs du Qatar.

Sur le podium, les pilotes ne sont pas censés arroser les filles qui s’y trouvent, même avec un liquide sans alcool, ni les poursuivre pour les humidifier. Cela avait été précisé aux pilotes lors d’une réunion qui a eu lieu le vendredi, mais à laquelle Vale n’assistait pas. Et son équipe n’a pas pensé à le prévenir.

C’est Marc Marquez qui a averti Rossi de l’erreur et le Docteur a répondu : « Je suis désolé, personne ne m’a dit que ça ne pouvait pas être fait ». En outre, il était de la responsabilité de l’équipe Yamaha Movistar de l’informer des conditions énoncées lors de la réunion.

Un membre de l’organisation, qui préfère garder l’anonymat, a admis à « El Periodico de Catalunya » que « le geste Rossi était laid, très laid, parfaitement évitable, inconvenant, et bien sûr, nous le rejetons, mais il est clair que Valentino ne savait pas que c’était interdit ».

Et Valentino Rossi, selon tuttomotoriweb.com, aurait commis une autre faute : avant la course Moto3, il n’a pas participé à la minute de silence dans la ligne droite à la mémoire de l’ancien champion allemand Ralf Waldmann et de l’italien Ivano Beggio, fondateur d’Aprilia. Même dans ce cas, personne n’aurait averti le pilote Yamaha. La même source citée par « El Periodico de Catalunya » a ajouté : « Nous savons que Rossi est désolé pour ce qu’il a fait ».

Photos © Yamaha