Dans un paddock, on dirait une ombre. Il économise le moindre mot dans ses discours et lorsqu’il les prononce, c’est toujours sur un ton calme et juste audible. Maverick Viñales est ainsi et pour peu on le mettrait dans la catégorie des effacés et des timides du MotoGP. Une grosse erreur. Il ne faut pas se fier aux apparences. A l’intérieur de l’Espagnol bouillonne tout autre chose. Davide Brivio s’en est rendu compte.

Davide Brivio est à considérer comme l’ancien patron d’un Viñales à présent pilote officiel Yamaha. Aux côtés de Valentino Rossi. Pendant sa période Suzuki, il s’est à ce point affirmé qu’il a rapporté la victoire à l’usine d’Hamamatsu, qui était aussi la première pour le pilote. Plus qu’une concrétisation, il s’agissait pour Maverick d’une simple étape avant d’aller plus haut.

Sur Speedweek, Brivio insiste : « Maverick est de la trempe des champions. Il veut le titre mondial, c’est très clair dans son esprit. Il ne travaille que pour ça. De prime abord, il paraît timide et réservé mais il sait très bien ce qu’il veut. Il est aussi très intelligent. Il travaille très bien avec son équipe, et qu’importe qui est son équipier ».

Il ne se laissera donc pas influencer par Valentino Rossi : « maintenant, c’est bien pour lui d’avoir à ses côtés un pilote aussi rapide que Valentino. Il ne pourra ainsi jamais se relâcher. Il est toujours concentré sur ses objectifs. Il pourra aussi beaucoup apprendre de cette façon ».

Et il apprendra vite… « Je crois qu’il sera prêt pour se battre pour le titre dès cette année. Il a le talent et l’intelligence. Il sait très bien ce qu’il doit faire pour être rapide. Je ne sais pas quelle est la différence de niveau entre la Yamaha et la Suzuki. Mais c’est le genre de pilote qui peut très bien mettre à profit ce type de changement. Il sera là dès la première course. Je le vois parmi les meilleurs. Il est très ambitieux et il sait ce qu’il veut ».