Ces propos ont été prononcés avant les deux jours de test de Valencia au cours desquels Viñales a démontré une certaine vélocité sur sa nouvelle Yamaha. Au lendemain de ces essais de l’intersaison 2017 du MotoGP, ces mots n’en prennent que plus de valeur.

Maverick Viñales sera-t-il à 22 ans Champion du Monde de MotoGP pour sa première campagne aux côtés de Valentino Rossi chez Yamaha ? La question peut être posée au vu de sa prestation à Valencia. Le Doctor a échangé un Espagnol avec un autre et il n’a visiblement pas fait une bonne affaire. Reste que les intentions de l’ancien pilote Suzuki n’ont jamais été cachées. C’est justement pour elles que Yamaha l’a recruté.

Avant de s’installer sur la M1, Maverick déclarait : « je vais chez Yamaha non pas dans le simple but de battre Rossi mais pour devenir Champion du Monde. C’est exactement la même démarche qu’avec Suzuki : là je voulais gagner des courses et non seulement battre Aleix Espargaró. Gagner, c’est certes battre son équipier mais aussi tous les autres ».

« Un seul peut gagner, le vainqueur est unique et il sera impossible que Valentino et moi finissions ensemble premiers. Lorsque je roulais avec Valentino et Jorge, sur la piste, j’avais le sentiment que la Yamaha avait à peu près le même comportement que ma Suzuki. La même chose sur les freinages, les accélérations ou dans les lignes droites. Je suis certain que je m’adapterai vite à la Yamaha ». Un pronostic que l’on peut qualifier de prédiction au vu de la situation actuelle.

Maintenant, si Viñales veut battre tout le monde, il a quelqu’un en particulier dans son viseur : « pour être franc, Marc Márquez est plus qu’un objectif. Il suffit de voir ses records sur la piste et son parcours. C’est contre Marc Márquez que je me battrai pour le titre ». Pour lui, Rossi et Lorenzo, ce serait presque déjà de l’histoire ancienne…

Tous les articles sur : Marc Marquez, Maverick Vinales