L’incident du Grand Prix d‘Argentine a fait beaucoup de bruit et le Président de la FIM a voulu exprimer clairement le point de vue de la Fédération dont il est responsable sans mettre d’huile sur le feu.

« Je ne pense pas que d’autres sanctions soient nécessaires pour Marquez, a estimé le Vénézuélien pour gpone.com. Marc avait tort, mais Rossi a trop exagéré dans ses déclarations… »

Bien sûr, ce qui est fait est fait, mais c’est à partir des erreurs que vous devez apprendre et surtout prendre les contre-mesures nécessaires. C’est ce que pense Vito Ippolito, Président de la FIM, du spectacle présenté à Termas de Rio Hondo.

« Je lis les journaux et suis furieux ! s’exprime-t-il. Je ne veux pas que se reproduise ce qui est arrivé à la fin de 2015, toutes ces histoires ne font pas du bien à notre sport ou à deux champions comme Rossi et Marquez ».

Ippolito est d’accord avec les opinions de Giacomo Agostini : « Il a raison, Marquez ne vise pas la jambe des pilotes, dit le président. Il est également vrai qu’il conduit agressivement, parfois trop, et pour cela il doit être averti. De l’autre côté, Valentino a exagéré ses déclarations. Il a un large public et ses mots sont négatifs pour notre sport. »

Vito Ippolito, par conséquent, critique à la fois Marquez, pour sa conduite en course, et Rossi, qui a prétendu que l’Espagnol cherche spécifiquement le contact pour faire tomber ses adversaires.

Puis également ensuite la situation a dérapé dans le stand Yamaha au moment où Marc est venu s’excuser et a été repoussé par Uccio, sans que Lin Jarvis (team manager) n’intervienne, comme cela aurait été juste.

Le président de la FIM n’avait pas prévu de se rendre à Austin, mais peut-être qu’il changera d’avis. Ezpeleta a exprimé la volonté de parler avec Marquez et Valentino, et la présence d’Ippolito serait sans doute appréciée.

Photos © Motogp.com /Dorna

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team