Bien que rien ne soit encore officiel, il semblerait que l’on s’approche de plus en plus de la venue d’Hafizh Syahrin chez Tech3 en remplacement de Jonas Folger, avec l’annonce récente de son possible remplacement au sein de son équipe actuelle par son compatriote malaisien Zulfahmi Khairuddin.

Nous vous avions signalé récemment une « Rumeur MotoGP : Mariage en vue pour Hafizh Syahrin et Tech3 en remplacement de Jonas Folger ? ». Dès le lendemain, la situation avait nettement évolué, et l’on passait alors « De rumeur à probabilité… ».

Avec l’arrivée de Zulfahmi Khairuddin pour remplacer Hafizh Syahrin chez Petronas Sprinta Racing en Moto2, la concrétisation semblerait imminente. Syahrin devait être l’unique pilote de l’équipe Petronas Sprinta du circuit de Sepang et, alors qu’aucune annonce officielle n’a encore été faite, il semblerait désormais destiné à devenir le premier pilote MotoGP de Malaisie.

« Zulfahmi Khairuddin se joindra à nous en Moto2 pour 2018, ce qui est un peu une surprise car nous avions prévu de faire piloter Hafizh, mais nous sommes néanmoins préparés », a déclaré le manager de l’équipe, Johan Stigefelt.

« Nous travaillons très dur depuis six mois pour préparer le projet Moto2 et nous avons mis tout en place, nous avons de très bonnes personnes derrière ce projet et cette équipe. »

« Nous allons donner à Fahmi le meilleur soutien et la meilleure moto, je pense qu’il sera surpris de voir à quel point il est agréable de courir en Moto2. »

« Bien sûr, ce sera compliqué aussi, c’est un championnat difficile et il faudra beaucoup de travail de sa part mais Fahmi est confiant et prêt à relever ce défi. Nous serons là pour l’aider à se préparer et pour le soutenir tout au long de la saison. »

Khairuddin aura son premier aperçu de sa Kalex Moto2 le 6 février, début d’un test officiel de trois jours à Valence.

« C’est vraiment génial d’avoir cette opportunité. Donc, je voudrais remercier SIC, en particulier Dato ‘Razlan pour son soutien continu et sa confiance en moi », a déclaré Khairuddin. « Je suis vraiment heureux de retourner dans le paddock MotoGP. »

« À Valence, l’accent sera mis sur l’amélioration de mes sensations sur la Moto2 et sur la rapidité avec laquelle je vais évoluer. »

« Il est certain que la compétition sera difficile et que je devrai faire beaucoup de tours, j’espère avoir de bonnes données à Valence. »