Avec une Honda en manque d’accélération mais qui a plus de vitesse de passage que par le passé, Marc Marquez a pour objectif de rapporter de gros points d’Italie, même si les Yamaha et les Ducati ne devraient pas lui rendre la tâche facile.

Néanmoins, le passé a servi de leçon et le pilote Honda a su se montrer très mature jusqu’à présent, du moins jusqu’au Mans; espérons donc qu’il ne reproduise pas la même erreur qu’en France, ni celle de l’année dernière au Mugello,  et sache profiter  d’éventuels faits de course pour tirer son épingle du jeu…

Marc Marquez: “J’attends avec impatience les deux prochaines courses: nous avons besoin de nous appliquer et de nous concentrer sur le Mugello et Montmelo qui sont deux circuits très différents  de Jerez et du  Mans.
Ils nécessitent  plus de vitesse de passage et, si il y a deux ans j’aurais dit qu’ils représentaient des pistes exigeantes pour nous, maintenant je pense que celles-ci peuvent peut-être  être plus bénéfiques.
Nous avons du travail à effectuer mais je crois que si nous améliorons l’accélération, notre moto est une des meilleures ici. Pas facile d’y parvenir à cause des règles actuelles qui nous empêchent de travailler sur le moteur, mais je sais que Honda travaille dur sur toutes les autres parties de la moto et j’ai confiance en eux. Nous restons donc positifs et nous viserons le podium au Mugello mais nous verrons comment les choses se dérouleront et, au cas où, nous essaierons d’obtenir le meilleur résultat que les conditions nous permettrons.”

Tous les articles sur : Marc Marquez