C’est un Grand Prix d’Italie au scénario un peu inattendu qui s’est déroulé sur le tracé du Mugello. Un site tout entier dévoué à un Valentino Rossi qui comptait bien concrétiser sa pole-position par une victoire. Mais son moteur en a décidé autrement. Une formalité pour Lorenzo ? Que nenni ! Márquez était là !

Un Marc Márquez qui a d’abord suivi les deux Yamaha respectant ainsi son tableau de marche qui devait l’amener au mieux sur le podium. Une affaire apparemment réglée puisque les Ducati n’étaient pas là, Iannone ayant eu des soucis avec son embrayage alors que Dovizioso était remonté dans le top 5 depuis sa lointaine place sur la grille.

Le duel entre les deux Yamaha s’annonçait somptueux avant que le moteur de la M1 frappée du 46 ne décide de céder comme celui de la 99 lors du warm-up. Deux moteurs en un jour chez Yamaha, voilà un bilan que l’on expertisera à Iwata. Le Doctor retiré du jeu, on aurait pu imaginer que l’heure de la sieste venait de sonner. Mais MM93 nous a tenus éveillé. Alignant les bons tours en vue de l’arrivée, il a ensuite tout tenté sur Por Fuera, dans le style chaleureux qu’on lui connait. Trajectoires tendues, attaques surprises et contacts physiques à plus de 340 km/h. Tout y est passé.

Lorenzo, dans la bataille, n’est pas un ingrat et dans les derniers mètres, il a profité d’un léger déséquilibre de la RC213V à l’accélération imparfaite pour souffler la victoire à son compatriote dans la plus pure tradition d’une joute de Moto3. Yamaha était ainsi soulagé de récolter sa centième victoire en MotoGP.

Le podium est complété par Iannone, déçu de son départ raté tandis que Pedrosa s’est révélé une fois encore trop tard. Dovizioso prend la cinquième place devant un Viñales qui n’a jamais été dans le coup pour la gagne et qui a aussi effectué un envol timide. Smith est le meilleur des indépendants devant Petrucci. Aleix Espargaró et Pirro bouclent le top 10. Pol Espargaró prend le dernier point de la quinzième position. Loris Baz a chuté en début de course en s’accrochant avec Bautista et Miller.

Au championnat, Lorenzo mène avec 10 points d’avance sur Márquez mais aussi déjà 37 sur Rossi et 49 sur Pedrosa.

Mugello – MotoGP, Course : Classement

1. Jorge Lorenzo ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 36.535s
2. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 41m 36.554s
3. Andrea Iannone ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 41m 41.277s
4. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 41m 41.445s
5. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 41m 42.791s
6. Maverick Viñales ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 41m 45.205s
7. Bradley Smith GBR Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 41m 49.875s
8. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 41m 51.133s
9. Aleix Espargaro ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 41m 55.178s
10. Michele Pirro ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 41m 58.833s
11. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 42m 4.471s
12. Hector Barbera ESP Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) 42m 12.247s
13. Eugene Laverty IRL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 42m 14.567s
14. Stefan Bradl GER Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 42m 16.629s
15. Pol Espargaro ESP Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 42m 36.346s
16. Yonny Hernandez COL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 42m 40.932s
Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) DNF
Scott Redding GBR Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) DNF
Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) DNF
Alvaro Bautista ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) DNF
Loris Baz FRA Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) DNF

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team