Le Grand Prix d’Italie n’a pas encore commencé qu’il défraie déjà la chronique. Dès ce jeudi matin, il a dessiné les contours des futures saisons 2017 et 2018 en verrouillant les derniers postes stratégiques encore disponibles. Puis il y a eu la conférence de presse et ce rappel sur la présence d’une protection rapprochée dédiée à Marc Márquez et à Jorge Lorenzo par l’organisateur Dorna. Une conjoncture extrême qui a fait réagir un Casey Stoner qui a fait le déplacement au Mugello.

Celui qui est désormais un pilote d’essai Ducati n’a pas oublié que, du temps de sa splendeur, il a eu maille à partir avec Valentino Rossi. Ce qui veut dire s’attirer le courroux de ses fans dont certains confondent l’admiration et l’idolâtrie. D’où des huées honteuses, des comportements qui interpellent.

Ceux-là se sont exacerbés depuis la fin de la saison dernière qui a vu un Doctor perdre le titre après une sanction infligée au terme d’un Grand Prix de Malaisie marqué par un incident en course avec Marc Márquez. Un épilogue qui a livré le titre à Jorge Lorenzo et ouvert une intersaison glaciale sur le plan relationnel.

Depuis, ces deux noms font l’objet de réactions étonnantes de la part d’une partie du public. La situation est telle que le fan club officiel de Marc Márquez a déclaré forfait pour le déplacement en Italie, craignant clairement pour la sécurité de ses membres. On en est là, et le dernier épisode en date sont ces gardes du corps pour Por Fuera et MM93.

On rappellera que lorsque feu Simoncelli avait accroché Pedrosa lors d’un Grand Prix de France, le regretté Italien avait dû prendre des précautions au moment de disputer sa course en Espagne. A-t-on cette fois passé un cap ? On ne sait, mais Casey Stoner, lui, désigne clairement où se situe selon lui la responsabilité, avec ce commentaire sur son réseau social : « je crois que Valentino Rossi a une belle opportunité de montrer qu’il a un grand esprit sportif en demandant à ses fans de se calmer et de respecter ses adversaires ». Voilà, l’ambiance est mise…