Le 3 juin prochain, cela fera deux ans que le pilote majorquin nous a quittés suite à un accident survenu sur le circuit de Barcelone. De nombreux hommages lui ont été rendu depuis, et continuent à avoir lieu sur l’île de Majorque, dont il était originaire. Il y a deux jours, ses parents ont officialisé l’ouverture au public d’un musée permanent.


Depuis juin dernier, une exposition en honneur de Luis Salom a lieu au Centre d’Interprétation du Sport des Îles Baléares, au sein du Vélodrome Palma Arena. Les visiteurs peuvent y trouver 72 pièces lui ayant appartenu et marqué sa carrière : motos, combinaisons, gants, trophées, photos, etc.

Devant le succès rencontré auprès de la population, venue nombreuse rendre hommage à son pilote disparu, les parents de Luis Salom, José Luis et Maria Antònia, ont décidé de signer un contrat de prêt permanent au Centre, afin que l’exposition devienne un musée.

De nombreuses personnalités étaient présentes. Parmi elles, la Conseillère Culturelle, Evénementielle et Sportive du Gouvernement Majorquin, Fanny Tur, le Président de la Fédération de Motocyclisme des Baléares, Pedro Mas, le Directeur Général des Sports, Carles Gonyalons, ainsi que le responsable du vélodrome Palma Arena, Jaume Ordines, et le directeur de la Fondation Sportive des Baléares, Josep Abrines.

C’est avec beaucoup d’émotion et les larmes aux yeux que la mère de Luis Salom s’est exprimée : « Tout ce que je souhaite c’est que mon fils continue d’exister et que tout le monde se souvienne de lui avec affection et respect. »

Fanny Tur a elle aussi pris la parole en qualifiant le pilote de « référence, tant sur le plan humain que sur le plan sportif. » C’est pour cette raison que le musée aura également comme mission d’organiser des visites guidées pour les écoles et les associations. Depuis juin, déjà 500 élèves se sont rendus à l’exposition, signe de l’influence du pilote majorquin sur les jeunes.

Tous les articles sur les Pilotes : Luis Salom

Tous les articles sur les Teams :