Le circuit du Sachsenring, qui avait reçu un asphalte neuf voici dix ans, va bénéficier d’un nouvel enrobé dès le mois prochain. Les conditions de piste devraient donc être bonnes pour le prochain Grand Prix qui se déroulera le 16 juillet.

Le Sachsenring est un circuit complètement atypique, en ce sens qu’il a été construit en douce, en se cachant et en ne se faisant surtout pas repérer par les écologistes. Ceux-ci estimaient qu’il y avait déjà largement assez de circuits en Allemagne (Nürburgring, Hockenheim, Lausitzring, Oschersleben, etc) et qu’il était inutile d’en construire de nouveaux. Aucune autorisation ne fut plus alors accordée.

De petits malins dans l’Est de l’Allemagne décidèrent de construire malgré tout une piste, près de l’endroit où eut lieu le Grand Prix d’Allemagne de l’Est de 1958 à 1972, et qui s’appelait justement le Sachsenring. Il y avait un nombre gigantesque de spectateurs (souvent 300 000), la région offrant alors assez peu d’autres distractions. Le circuit fut construit officiellement en tant que piste d’auto-école. Le tracé était tellement tortueux que la première année les 250 au début allaient plus vite que les 500.

Cette année, la piste est actuellement en très mauvais état, en raison de l’hiver et de la mauvaise qualité de l’asphalte. Une réfection débutera donc le 10 mars, pour une durée d’environ deux mois et un coût de trois millions, pris en charge par la région de Saxe, l’ADAC et le Sachsenring-Rennstrecken Management GmbH. La majorité des coûts est supportée par la région avec deux millions d’euros.

Le revêtement du Mans a été refait, mais Dunlop et Michelin vont pouvoir le tester à l’occasion des 24 Heures. Pour le Sachsenring, la réponse est moins évidente : A quelle date, avec quelles motos ?

Photo : Motorrad Grand Prix Deutschland

Source : Speedweek

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :