Les équipements de sécurité font d’énormes progrès, certains visibles comme les airbags, d’autres beaucoup plus discrets mais néanmoins tout aussi efficaces. Ainsi la Fédération internationale vient-elle d’améliorer la procédure de test des casques pour les homologuer pour la compétition.

Ainsi la Commission technique de la FIM et la Commission de la Course sur circuit viennent d’annoncer le lancement du nouveau Programme d’Homologation FIM des casques de course (PHCC ou FRHP en anglais).

Jusqu’à présent, la FIM s’en tenait uniquement aux normes internationales en vigueur pour l’homologation des casques utilisés dans ses compétitions. Le PHCC met désormais en œuvre les dernières méthodes de pointe et définit des critères plus innovants et plus exigeants, en plus la conformité aux normes internationales. Cette homologation sera une condition préalable obligatoire pour avoir accès aux compétitions FIM à partir de 2019, d’abord pour les courses sur circuit.

La réaction des casques aux impacts obliques d’intensité moyenne, entre autres, sera évaluée dans des laboratoires approuvés par la FIM, comme le laboratoire de mécanique de l’Université de Saragosse. Le test oblique constitue l’aspect le plus novateur et le plus moderne de la méthode d’essai et simule un scénario très courant lors des accidents observés. Pourtant, il n’avait jamais été pris en compte dans les normes internationales jusqu’à présent.

Pour Vito Ippolito, Président de la FIM : « Cette homologation permettra à la FIM d’assurer une protection plus complète et haut de gamme pour ses pilotes et notamment de mieux suivre et contrôler les casques utilisés dans les compétitions FIM, afin de préserver les intérêts des constructeurs de casques “homologués”. La FIM espère également que le nouveau protocole d’essai pourra continuer à évoluer, tout en devenant une source d’inspiration pour d’autres disciplines que la course sur circuit et qu’il fera “in fine” partie des normes internationale pour un usage sur route ».

Selon Cristiano Silei, PDG du Groupe Dainese : « Au sein du Groupe Dainese, nous nous efforçons constamment de faire progresser nos casques AGV sur le plan de la sécurité. La prise en compte par la FIM des impacts obliques représente un pas de géant dans cette direction ».

D’après Xavier Cadens, responsable MatGroup RDI : « C’est un pas en avant sur la sécurité des casques au niveau mondial ».

Pour Robert Reisinger, directeur de l’ingénierie de 6D : « 6D Helmets est enthousiaste à l’idée de voir les progrès réalisés par la norme que la FIM prépare et qui intègre les tests de mesures de rotation et d’atténuation de l’énergie. Nous attendons avec intérêt les avancées futures dans la définition des tests pour les casques et les résultats positifs qu’elles apporteront aux consommateurs et aux pilotes de course ».

Photos © motogp.com et FIM

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :