Pramac Racing annonce avoir conclu un accord avec Francesco Bagnaia pour les saisons MotoGP 2019 et 2020. Le pilote italien, qui a signé un contrat directement avec Ducati, prendra place à bord de la Desmosedici GP d’Alma Pramac Racing lors des prochains essais officiels de Valence à la fin de la saison MotoGP 2018.

Francesco “Pecco” Bagnaia est né à Turin le 14 janvier 1997 et a fait ses débuts en Championnat du Monde Moto3 lors de la saison 2013.

En 2014, il rejoignait le SKY Racing Team VR46, en réalisant son meilleur résultat avec une quatrième place au Mans en France.

Après son premier podium au Grand Prix de France 2015, l’année suivante, Bagnaia remportait en Moto3 deux victoires et montait sur quatre podiums, ce qui lui permettait de terminer quatrième du classement général.

En 2017, Pecco passait en Moto2 avec le SKY Racing Team VR46 et réalisait une belle saison (quatre fois sur le podium avec deux deuxièmes places), terminant 5ème du classement général et remportant le trophée Rookie of the Year.

Bagnaia aborde donc la saison 2018 dans les meilleures conditions, avec 87 Grands Prix à son actif (69 en Moto3 et 18 en moto2), avec 2 victoires à Assen et à Sepang en 2016 sur Mahindra. Il restera longtemps dans l’histoire comme le pilote qui a réussi à gagner avec une moto de marque indienne.

Concernant la signature de Bagnaia, on notera tout d’abord que l’accord s’est fait au sommet avec Ducati, confirmant ainsi le statut de « team junior » pour Pramac. Dans un premier temps, Danilo Petrucci a été prévenu qu’il ne piloterait plus pour l’équipe de Paolo Campinoti l’an prochain, ce qui a paru brutal à certains avant même le début de la saison. Mais les formes ont été respectées et Petrux n’a pas été victime d’un coup de couteau dans le dos.

La place de leader occupée jusqu’à présent chez Pramac par Petrucci reviendra à Jack Miller en 2019 si tout se passe comme prévu par Dall’Igna et Ciabatti. L’Australien s’est bien calmé car on lui a conseillé du côté de Bologne « d’enfin devenir sérieux ». Message reçu.

Francesco Bagnaia deviendra donc le deuxième pilote de l’équipe Pramac, comme Scott Redding l’an dernier et Jack Miller cette année, avec probablement une Desmosedici de l’année précédente (en l’occurrence donc une GP18), tandis que Miller devrait disposer d’une des trois GP 19 comme les deux pilotes officiels Ducati.

Bagnaia a déjà roulé en MotoGP, et sur une Ducati ! C’était une récompense offerte par l’équipe Aspar pour qui il avait gagné en Moto3 avec la Mahindra. Cela s’est passé sur le circuit de Valence en novembre 2015 (photo ci-dessous, copyright Dorna TV).

« L’année prochaine, je vais réaliser l’un de mes rêves », a déclaré Bagnaia. « J’ai souvent dit que j’aurais aimé rouler en MotoGP sur une Ducati et ça arrive finalement.

« Pour moi c’est un très bon résultat et pour cela je dois remercier l’équipe Sky et la VR46 Riders Academy, pour leur soutien et pour m’avoir suivi dans ma progression au cours des 5 dernières saisons, dont trois dans le Sky Racing Team VR46. »

 

Photo de titre : Paolo Ciabatti, Francesco Bagnaia et Francesco Guidotti (© Pramac Racing)

Ci-dessus : les félicitations de son team actuel.