Alors qu’il disputait le Championnat AMA Formula Xtreme aux Etats-Unis sur Yamaha en 2007, Chaz Davies a été recruté au pied levé par l’équipe Pramac d’Antin pour remplacer Alex Hofmann qui venait de se blesser lors des essais libres. C’est ainsi qu’il fit ses débuts sur une Ducati en MotoGP sur le Mazda Raceway de Laguna Seca.

En fin de saison, le Gallois remplaça de nouveau l’Allemand à Phillip Island et Sepang, avant de devoir déclarer forfait pour la dernière course en raison d’une blessure au poignet.

Auparavant, Davies avait roulé plus ou moins épisodiquement en Grands Prix, avec 15 courses en 125 en 2002, et 55 en 250 entre 2003 et 2006. Il roula ensuite de 2006 à 2009 aux Etats-Unis en AMA Formula Xtreme, AMA Supersport et AMA Pro Daytona SportBike.

En Championnat du Monde Supersport, il roulait sur Triumph en 2009 et 2010, puis devenait Champion du Monde sur Yamaha R6 en 2011.

Chaz débuta en 2012 en Championnat du Monde Superbike chez ParkinGO MTC Racing Aprilia, avant de faire partie en 2013 de l’équipe officielle BMW Motorrad Goldbet team. Né le 10 février 1987 à Knighton, il était intégré en 2014 au sein du team officiel Ducati en WSBK, et il a récemment terminé deuxième en 2015, troisième en 2016 et deuxième en 2017 du Championnat du Monde Superbike.

Davies estime qu’il a beaucoup donné en WSBK pour Ducati, et qu’une saison en MotoGP ne serait pas pour lui déplaire.

« Je comprends son désir, a assuré Paolo Ciabatti, le Directeur sportif de Ducati Corse.

« Il a obtenu de précieux résultats en Championnat du Monde Superbike. La prochaine étape serait de le tester en MotoGP. Malheureusement, les équipes et les constructeurs de MotoGP amènent peu de pilotes du Championnat du Monde Superbike sur leur grille.

« Je viens du Championnat du Monde Superbike, mais si vous êtes dans le paddock MotoGP, alors vous vous concentrez sur ce qui se passe dans le Championnat du Monde.

« Il est presque impossible pour une équipe officielle de MotoGP de choisir un pilote en Superbike. Tu pourrais lui donner une place dans une équipe satellite. Il pourrait être compétitif, même si le niveau MotoGP est extrêmement élevé.

« Aujourd’hui, aucune équipe officielle ne prendra un pilote Superbike dans sa première année. Ils devraient d’abord courir pour Pramac ou Tech 3 ou LCR.

« De plus, les meilleurs pilotes du Championnat du monde Superbike ont un salaire qu’ils n’auraient jamais obtenu dans une équipe satellite MotoGP. »

Photos © Ducati

Source Andrea Agosto pour Motorinews24.com

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team