Ganemos Jerez, un mouvement collaboratif semblable au parti  Podemos  dans la ville andalouse, va présenter au conseil municipal de Jerez une proposition pour mettre fin au rôle des femmes-objet lors du Grand Prix d’Espagne qui aura lieu du 5 au 7 mai. Comprenez interdire les umbrella girls trop avenantes…

Selon les propos du mouvement espagnol, « Cette mesure créerait un précédent exemplaire au niveau international, l’éradication de la pratique injuste et dégradante qui traite les femmes comme un simple objet à connotation sexuelle évidente. 

 Il est venu le temps de tourner la page du machisme au Circuito de Jerez et d’entrer dans une nouvelle phase où les hommes et les femmes sont traités de manière égale, sans avoir à assister à ces publicités sexistes que nous voyons chaque année. »

Voir le texte complet ici.

Chacun est libre d’avoir son opinion sur le sujet mais nous remarquerons simplement qu’il est plus facile de s’attaquer à une simple tradition sportive librement consentie lors d’un événement ponctuel plutôt qu’à un phénomène global qui inonde nos écrans, nos magazines et les murs de nos villes.

Et puis d’abord, de quoi parle-t-on ?

Pour s’en faire une idée, nous vous proposons cette petite galerie de photos que nous avons prises en 2016…  à priori, pas vraiment de quoi fouetter un chat !

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :