Quand il ne s’entraîne pas sur une moto, Johann Zarco doit faire face à d’autres obligations de son métier de pilote de Grand Prix.

Comme pour tous les pilotes de haut niveau, cela va le plus souvent des interviews avec la presse jusqu’aux animations commerciales avec le public chez les concessionnaires ou les accessoiristes. Mais parfois, les rendez-vous sont plus « corporate » et c’est dans ce cadre que le pilote Tech3 s’est rendu hier à Clermont-Ferrand pour passer la soirée chez Michelin.

Après avoir été l’invité surprise d’un séminaire de Michelin Motorsport, le pilote français a apporté une touche beaucoup plus décontractée en se mettant au piano, comme il le fait parfois dans les halls d’hôtel ou les hospitalités.

Au programme du jour, « La groupie du pianiste » de Michel Berger… transformée en Femme du motoriste ou Femme du chimiste pour l’occasion !

Cela avait déjà été lé cas lors du Grand Prix d’Autriche où Sky Sport MotoGP avait alors déclaré: « Quand vous arrivez à l’hôtel à la fin de la journée et que vous trouvez dans le hall Johann Zarco qui vous dévoile un autre trait de caractère de sa personnalité. Rapide, beau, charmant, intelligent et profond, il sait aussi jouer et chanter. Chapeau ! »