Depuis le Motegi, la messe est dite. Marc Márquez est le nouveau Champion du Monde du MotoGP et compte cinq victoires avec sa Honda avant d’arriver à Phillip Island programmé pour ce week-end. Le moral des adversaires en a pris un coup, à commencer par Rossi qui n’hésite plus à qualifier sa saison de pire jamais vécue.

Le Doctor a beau affiner son diagnostic avec la mention « sur le papier » le message est fort. Et on ne sait trop à qui il s’adresse. A lui-même ou à Yamaha, ou encore les deux : « nous allons maintenant à Phillip Island, une piste où nous avons effectué des tests cet hiver. Hélas, nous nous présentons cette fois après une mauvaise saison, la pire vécue sur le papier. C’est une mauvaise chose que d’avoir quitté le Motegi sans le moindre point, mais ce qui est positif est que nous avons démontré que nous étions compétitifs ».

Le Grand Prix du Japon 2016 laissera un goût amer à Yamaha. La marque n’avait aucun pilote officiel présent à l’arrivée, seuls Pol Espargaro 6e,  Katsuyuki Nakasuga 11e, et Bradley Smith 13e sauvant l’honneur. Jamais une telle situation ne s’était produite depuis le Grand Prix d’Australie 2011. Jorge Lorenzo et Ben Spies n’avaient pas pu participer à la course en raison de blessures.

Maintenant, voilà l’Australie qui est a priori une bonne terre d’accueil : Valentino Rossi est le pilote qui a le plus triomphé à Phillip Island. L’Italien y a signé huit victoires. Deux en 250cc, une en 500cc et six en MotoGP de 2001 à 2005 puis en 2014, devant Jorge Lorenzo. A cette série s’ajoute cinq autres podiums avec deux secondes places en 2008 et 2009 et quatre troisièmes positions en 2006, 2007, 2010 et 2013.

« Phillip Island est une piste fantastique, un lieu que j’aime beaucoup » confirme Vale. « Nous devrons essayer d’être aussi rapides là-bas. Espérons que la météo ne soit pas trop mauvaise parce que la piste peut être dangereuse quand il fait froid ». Une météo aussi redoutée par Michelin.

Valentino Rossi jouera durant les trois derniers Grands Prix de l’année sa place de second au championnat face à un Lorenzo devancé pour le moment de 14 points.

Tous les articles sur : Valentino Rossi