En plaçant ses deux pilotes, dont un convalescent, en cinquième et huitième positions du Grand Prix MotoGP d’Australie, Hervé Poncharal, le patron de l’équipe Monster Yamaha Tech3, avait déjà toutes les raisons d’arborer un franc sourire…

N’oublions pas que la situation de l’équipe française est beaucoup plus délicate que par le passé, devant maintenant affronter pas moins de 10 motos d’usine pour se faire une place dans le Top 10, sans même parler de la Honda “spéciale” de Cal Crutchlow !

Hervé Poncharal: “Nous savions que ça allait être une course difficile en MotoGP, et à coup sûr, cela l’a été. Je pense que Pol a fait un excellent départ, comme il le fait toujours, mais cette fois nous avons pu le voir plus clairement, et c’était un belle sensation de le voir mener tout le peloton. Malheureusement, Marc ne lui a pas donné la chance de finir la totalité du premier tour, mais Pol a très bien roulé derrière lui, et ils ont créé un écart. Pourtant, il est devenu clair qu’il n’était pas en mesure de rester avec Marc et les pilotes de derrière l’ont rattrapé, et après, cela a été une course vraiment intense. Néanmoins, je pense que Pol a fait un très bon travail et ses chronos étaient très constants. Il a perdu quelques positions mais les autres pilotes autour de lui avaient un meilleur rythme et, peut-être, un meilleur matériel aussi. De toute façon, nous devons tous être fiers de ce qu’il a réalisé ce week-end.
D’autre part, Bradley a effectué une superbe prestation et nous devons nous rappeler qu’il y a dix jours, nous ne savions même pas s’il allait pouvoir participer. Au commencement, il a pris son temps et a essayé de comprendre son package, aussi bien qu’évaluer sa condition physique. Après cela, Bradley était en mission et il a rattrapé le groupe de devant qui était plus de cinq secondes devant lui. C’était passionnant de voir comment il rattrapait une demi-seconde au tour jusqu’à ce qu’il fasse la jonction. Finalement, Brad a débuté le dernier tour 10ème, et il a été incroyable dans le quatrième secteur avant de terminer la course 8ème, ce qui est bien meilleur que ce que à quoi nous pouvions nous attendre. Félicitations à lui pour son travail acharné, son dévouement et sa attitude de ne jamais renoncer. Finir un week-end si délicat en 5ème et 8ème positions est fantastique, en prenant en compte le mauvais temps et les conditions de piste auxquelles nous avons dû faire face.

Maintenant nous nous dirigeons vers Sepang, la dernière des trois courses outremer, où nous espérons rééditer ce résultat avant que nous ne nous dirigions de nouveau vers l’Europe. ”

Mais, les bonne nouvelles n’arrivant jamais seules, le sémillant Français a également pu se réjouir de la 10e place en course de sa production maison, la Mistral 610 de Xavier Vierge, après avoir obtenu la 7e place en qualification à 0,275 seconde de la pole position ! Une réelle progression qui vient récompenser les efforts discontinus du team Tech3 Racing au milieu d’une armée de Kalex.

Hervé Poncharal: “C’était un autre très bon week-end pour Xavi Vierge, mais je dois cependant commencer en disant que c’était vraiment dommage qu’Isaac n’ait pas pu concourir aujourd’hui. Il a fait une mauvais chute hier et s’est abîmé l’épaule, ce qui l’a conduit à être déclaré inapte à piloter. Il travaille déjà sur son rétablissement et nous espérons tous qu’il sera suffisamment rétabli pour courir en Malaisie.
En ce qui concerne Xavi, il a réalisé sa meilleure performance en qualification de la saison, et quand le GP a démarré, il a effectué un superbe départ et a fini le premier tour 5ème. Il a été poussé au large par Morbidelli, plus Simon et peut-être quelqu’un d’autre, en début de Grand Prix, et il a donc perdu contact avec le groupe devant lui. Cependant, il s’est concentré et a donné tout ce qu’il a pu pour revenir dans les dix premiers pour sécuriser son meilleur résultat de l’année. Il s’est battu dans un groupe solide qui comprenait le Champion du monde actuel, Johann Zarco, et non seulement il a gagné quelques points appréciables pour le championnat, mais il a appris beaucoup aujourd’hui, puisqu’il luttait avec des pilotes qui sont beaucoup plus expérimentés que lui. Merci à l’équipe entière, KYB, Sakura, Nissin et tous les autres parce qu’ils nous aident tous beaucoup. Nous pouvons clairement voir que le package entier s’améliore à chaque manche, et ceci inclut Xavi. Encore une fois, nous ne devons pas oublier qu’il a fini devant le Champion du monde aujourd’hui, donc je suis très heureux et tout le monde chez Tech3 sera bientôt de retour au travail en Malaisie, avec, espérons-le, nos deux pilotes.”

Tous les articles sur : Bradley Smith, Pol Espargaro, Xavi Vierge