N’étant pas invité à la conférence pré-événement, Valentino Rossi a néanmoins pu s’exprimer devant la presse internationale.

Voici quelques questions/réponses parmi celles reportées par GPone ou Crash.net.

Valentino Rossi: “Je n’étais pas en colère dimanche dernier, mais triste d’avoir raté l’occasion de faire une bonne course. Je pouvais ramener un bon résultat plutôt que rien, après un week-end où nous avions fait un bon travail .”

Savez-vous pourquoi vous avez chuté? 
“Non, et je ne sais pas si c’est mieux ou pire .”

Dans quel sens ?
“Mieux, parce que si j’ai fait une erreur claire,  je serai encore plus désolé. Pire, parce que les données n’ont pas trouvé quelque chose d’étrange, je suis peut-être juste rentrer un peu plus large dans le virage. Je suis de toute façon toujours de l’opinion que quand un pilote tombe, c’est parce qu’il s’est trompé.”

La lutte pour championnat du monde est terminée; vous avez parlé à Marquez?
“Nous ne nous sommes pas vus, mais je pense que je vais avoir l’occasion de le féliciter ce week-end.”

Maintenant , quelles sont les motivations? 
“Pour moi, la plus grande est de marquer des points et d’essayer de monter sur le podium dans les trois dernières courses. Elles sont très différentes les unes des autres, même par les conditions météorologiques, et, en dehors de Valencia, je les aime vraiment. A Valence, c’est plus difficile pour moi , donc je dois travailler dur pour faire un bon résultat. En Malaisie, j’aime beaucoup la piste. Nous y aurons le nouvel asphalte. Mais ce sera aussi un grand défi , car c’est la course la plus difficile de l’année à cause de la température.” 

Trois courses et vous ferez l’ expérience de la nouvelle M1
“Je sais qu’ils travaillent sur le châssis et le moteur, rien de plus. Il sera également intéressant pour moi de la voir pour la première fois, il est clair que nous devons suivre une nouvelle voie.”

Qu’est-il arrivé cette année?
“Nous avons débuté avec un bon niveau mais, en particulier par rapport à Honda, le facteur le plus important est que nous n’avons pas réussi plus à nous améliorer depuis. Nous avons de nouvelles choses au cours de la saison, mais malheureusement , nous n’avons pas été en mesure de franchir une étape. En 2014, nous l’avions fait, et aussi en 2015, avec un nouveau châssis arrivé à la mi-saison. Cette fois, cela n’a pas été ainsi durant cette saison et, dans le même temps, Honda et Suzuki ont réussi.”

La rupture du moteur au Mugello a-t-elle affecté la saison? 
“Au début , cela m’avait semblé comme une petite chose, mais au final, cela l’a affectée.”

A-t-on retiré des chevaux au nom de la fiabilité?
“Nous dirons que le moteur est toujours le même (rires).”

Tous les articles sur : Valentino Rossi