Lors des premières séances, pourtant mouvementées, de Grand Prix d’Australie 2016, Johann Zarco avait montré une sagesse que son avance de 21 points au championnat lui permettait. Une sorte de montée en puissance progressive, sans pour autant prendre des risques inconsidérés.

Mais la séance de qualification, qui se déroulait entièrement sur le sec pour la première fois du week-end, a vu le pilote français tâter le sol australien sans gravité. Le titulaire du team Ajo y est même allé par deux fois, ce qui pourrait passer pour la preuve d’une certaine fébrilité, s’il n’avait pas été imité par 16 autres pilotes devant lutter contre les rafales de vent, y compris Tom Lüthi et Sam Lowes, deux des trois hommes qui partiront finalement en première ligne.

Alors certes, Johann Zarco n’est pas celui qui a le mieux su tirer son épingle du jeu de cette très délicate séance, mais il n’est pas pour autant question de céder à une quelconque panique, ne serait-ce que parce que Alex Rins, son principal adversaire pour le titre, concède deux lignes et quatre dixièmes au Français.

A trois courses de la clôture de la saison, son objectif sera avant tout de marquer le plus de points possible en terres australes demain, sans se focaliser sur une victoire à tout prix.

Johann Zarco, 10e à 0.478: “La FP3 s’est bien passée. D’abord sur le mouillé, puis sur le sec, j’ai pu prendre de bonnes références et avoir un bon rythme. En qualification, la piste était sèche mais c’était venteux, et nous avons voulu attaquer fort dès le début à cause des risques de pluie vers midi. J’avais un bon rythme mais j’ai subi une chute. J’ai eu de la chance que l’équipe ait pu réparer très rapidement la moto et me permettre de retourner en piste. J’ai continué à améliorer mes chronos, mais ici en Australie, tout était très serré jusque là, puisque le dixième n’était pas loin de la pole position. J’ai essayé d’attaquer davantage, puis j’ai chuté de nouveau et n’ai pas pu m’améliorer. Concernant demain, je suis calme parce que mon allure est bonne, et je dois donc rester concentré pour marquer des points, ce qui est ce qui importe pour le championnat.”

Tous les articles sur : Johann Zarco