En se positionnant deuxième sur la grille de départ, Cal Crutchlow pourrait avoir toutes les raisons d’être ravi…

Pourtant, le pilote britannique s’en veut de ne pas avoir finalement eu le temps d’essayer le pneu slick avant, comme il en avait eu envie en début de séance. A peine descendu de sa Honda du team LCR, il s’est confié au micro du site MotoGP.com

Vous êtes resté longtemps avec les pneus intermédiaires, en qualification…

Cal Crutchlow: “Je savais que nous ne pouvions pas changer pour le pneu avant slick car on ne l’a jamais eu prêt sur l’autre moto, donc j’ai pensé à évaluer l’intermédiaire et au moins pouvoir aller jusqu’à la fin et faire un tour plus rapide avec le slick. Cela n’a pas très bien fonctionné et c’est de ma faute car j’aurais dû être en slicks et suivre le bon instinct que j’avais en début de séance. Ce n’est pas normal pour moi car je suis normalement un gars à mettre les slicks en premier, donc là, j’ai fait une erreur. Mais je suis content car le team a fait un super travail ce week-end, ils ont travaillé dur et ce n’était un week-end facile pour personne, même pour les gens qui sont dehors sous une pluie froide. Nous apprécions le soutien et nous espérons que nous pourrons les récompenser par une bonne course demain.”

Crédit photo : Twitter team LCR

Tous les articles sur : Cal Crutchlow