Crutchlow ne gagne pas que sur l’eau. Il n’est pas resté sec sous le soleil hivernal de Phillip Island en prenant la relève de Márquez aux commandes de la course après que le Champion du Monde ait renoué avec les affres de la chute. Rossi est second et Viñales complète le podium.

Avant le lâché des fauves, la grille de départ de ce Grand Prix d’Australie ne manque pas d’allure en réunissant pas moins de quatorze titres 500cc/MotoGP : sept pour Rossi, trois pour Lorenzo et Marquez, et un pour Hayden. Un record depuis 1949. On note aussi que c’est la première fois depuis Valencia 2007 que les deux Yamaha officielles sont hors du Top 10.

Le soleil est présent mais les nuages s’installent dans le ciel australien, faisant descendre la température ambiante de quelques degrés. Le genre de variation peu appréciée par les pneumatiques. Sur leurs choix, seuls Márquez, Crutchlow et les deux Suzuki ont choisi une combinaison dur avant et medium arrière. Le reste du plateau a pris un tendre avant pour la même monte postérieure.

Voici les références disponibles :

Phillip Island MotoGP

2015

2016

FP1 1’30.047 Jorge Lorenzo  1’40.957 Cal Crutchlow (pluie)
FP2 1’29.383 Marc Marquez 1’51.958 Hector barbera (pluie)
FP3 1’29.081 Marc Marquez 1’33.155 Marc Marquez (mixte)
FP4 1’29.245 Marc Marquez 1’36.810 Nicky Hayden (mixte)
Q1 1’29.647 Pol Espargaro 1’38.467 Cal Crutchlow (mixte)
Q2 1’28.364 Marc Marquez 1’30.189 Marc Marquez
WUP 1’29.344 Marc Marquez
Course Marquez, Lorenzo, Iannone
Record 1’27.899 Jorge Lorenzo 2013

 

L’envol autorisé, c’est Pol Espargaró qui sort en tête du premier virage devant un Márquez qui le passe ensuite pour tenter de prendre la poudre d’escampette. Très vite, l’officiel Honda entre dans la fourchette des 1’29 au tour. En six tours, il s’aménage trois secondes d’avance sur son plus proche poursuivant et on se dit que la messe est déjà dite. Pourtant, le Champion du Monde de l’année partira seul à la faute, abandonnant pour la première fois de la saison sa Honda meurtrie sur le bord du circuit.

 

 

Un rebondissement qui donne les clés de la course à un solide Crutchlow dans le viseur d’un Rossi motivé parti de la quinzième place. Mais le pilote LCR est loin d’être une proie facile. Mieux que d’entrer en résistance, c’est l’offensive qui est choisie par le vainqueur de Brno pour décourager son illustre chasseur qui ne peut que laisser filer la Honda survoltée.

Pendant ce temps, c’est une véritable guerre qui fait rage pour une troisième position réclamée par les deux pilotes Suzuki et la Ducati de Dovizioso. Le premier à craquer sera Aleix Espargaro qui perd le contrôle de sa GSX-RR à cinq tours du drapeau à damiers. Un moment de la course où il apparaît que le Doctor ne pourra pas revenir à la régulière sur le leader Britannique. Pire, Viñales aurait même tendance à devenir une sérieuse menace.

On en restera là cependant tandis que Dovizioso termine au pied du podium. Pol Espragaro est cinquième devant un Lorenzo anonyme alors que la septième place a été une position très convoitée. Une lutte fatale à Barberá et Hayden mais qui tournera à l’avantage de Redding devant Smith, Petrucci et Miller qui prend un top 10 à domicile. Un autre Australien est heureux. Il s’agit de Jones qui marque le point de la quinzième position. Loris Baz a abandonné suite à un souci technique dès le départ.

 

Phillip Island MotoGP Course: Classement compilation crash.net

1. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 40m 48.543s
2. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 40m 52.761s
3. Maverick Viñales ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 40m 53.852s
4. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 40m 57.700s
5. Pol Espargaro ESP Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 41m 2.842s
6. Jorge Lorenzo ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 8.668s
7. Scott Redding GBR Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 41m 16.912s
8. Bradley Smith GBR Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 41m 17.324s
9. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 41m 17.335s
10. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 41m 17.358s
11. Stefan Bradl GER Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 41m 20.352s
12. Alvaro Bautista ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 41m 36.277s
13. Yonny Hernandez COL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 41m 36.292s
14. Eugene Laverty IRL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 41m 42.854s
15. Mike Jones AUS Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) 41m 44.418s
16. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V)* 41m 54.938s
17. Nicky Hayden USA Repsol Honda Team (RC213V) 42m 11.147s
Hector Barbera ESP Ducati Team (Desmosedici GP) DNF
Aleix Espargaro ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) DNF
Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) DNF
Loris Baz FRA Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) DNF

Tous les articles sur : Cal Crutchlow