C’était à redouter. Dani Pedrosa ne pourra tenir son poste sur la Honda officielle à Phillip Island ce week-end, se remettant de l’opération de sa clavicule brisée. Comme un retour vers le futur, c’est Hayden qui le remplacera en Australie.

Sa violente chute lors des essais libres du vendredi l’avait laissé sur le carreau. Avec une clavicule droite à nouveau brisée, sa dix-neuvième blessure de carrière, Dani Pedrosa avait aussitôt quitté le Japon pour s’en retourner dans son Espagne natale et s’y faire opérer. Le voilà à présent en convalescence.

Au Motegi sa moto avait été confiée à Aoyama. En Australie, ce week-end, ce sera au tour de Nicky Hayden de faire la pige. Des retrouvailles avec un HRC qui aura en son sein à Phillip Island le Champion du Monde 2016 et le titré en 2006 ! Ce sera la deuxième fois que le Kid du Kentucky pilotera la RC213V cette année après avoir dû remplacer Jack Miller en Aragon.

Je souhaite tout d’abord le meilleur à Dani et je suis certain qu’il reviendra encore plus fort, comme il le fait toujours,” confie Hayden. “Ça va être beaucoup de travail pour moi, mais c’est l’opportunité pour moi de retrouver le ‘dream team’ dix ans après avoir remporté mon titre mondial avec eux ! Courir un week-end à Phillip Island avec une Honda officielle va être un grand moment d’émotion pour moi et je suis très reconnaissant envers Honda pour cette opportunité. Je tiens aussi à remercier mon team actuel, qui m’a donné l’autorisation de courir, ainsi que les sponsors.”

Tout le monde a travaillé dur sur tous les détails pour rendre ce projet possible et je suis maintenant impatient de monter dans l’avion, d’aller à Phillip Island et, j’espère, de faire du bon travail pour le team. En ce qui concerne Phillip Island, il y a toujours deux choses auxquelles il faut faire attention : la météo et les pneus. C’est cependant une piste que j’adore et je suis impatient de rouler là-bas.”

Tous les articles sur : Dani Pedrosa, Nicky Hayden