Quand un pilote allie le talent à une stratégie parfaite, il devient très difficile à battre. C’est ce qu’avait fait Marc Marquez en FP3 ce matin et qu’il vient de reproduire avec brio en qualification.

A peine descendu de sa Honda officielle, il s’est confié au micro du site MotoGP.com

Vous avez été le premier à prendre les slicks. Etait-ce risqué ?

Marc Marquez : “C’était un peu difficile de prendre cette décision, en particulier parce que la pluie arrivait de la mer. Vous avez pu voir qu’une grosse pluie arrivait, non? Mais je me suis dit “ok, je prends le risque” car la piste était complètement sèche, et j’ai mis les slicks. Puis j’ai fait quelques tours vraiment rapides et déjà, sur la fin, le pneu s’est dégradé et j’ai commencé à trop patiner. A propos de la course, je suis très content de la pole position et nous verrons si ce sera sec demain, car personne ne sait pour les pneus, ni comment on pourra gérer la course.  Mais nous essaierons de faire de notre mieux.”

Crédit photo : Twitter MotoGP.com

Tous les articles sur : Marc Marquez