Isolé en tête, mais sous la pression de Cal Crutchlow qui venait de faire de le meilleur chrono de la course, Marc Marquez a chuté et abandonné lors du 8e tour de ce Grand Prix d’Australie 2016.

Il s’agit de son premier abandon de la saison, qui intervient par ailleurs après avoir remporté le titre à Motegi et dominé la plupart des séances essais qui se sont déroulées dans une atmosphère de loterie.

S’emparant de la tête de course dès le premier tour au détriment de Pol Espargaro, Marc Marquez gérait une avance de 2,5 secondes sur Cal Crutchlow au moment où il a chuté en perdant l’avant de sa Honda sur un freinage un peu tardif au virage #4.

Marc Marquez: “Tout d’abord, je tiens à m’excuser auprès de mon équipe parce que j’ai fait une erreur aujourd’hui. Nous avons tout fait à la perfection et il nous manquait juste d’en profiter par un résultat le dimanche. Si je m’étais battu pour le titre, cela aurait été une course entièrement différente, car je n’aurais pas pris tant de risques. Aujourd’hui, j’ai commencé fort parce que je savais que je devais faire une différence dès le début.
Je conservais la distance (avec Crutchlow) , mais à un des points de freinage appuyés, j’ai freiné trop tard, et au lieu d’élargir, qui est ce que j’avais fait tout au long de l’année, j’ai essayé de continuer à forcer.
Dans de tels cas, la limite est étroite. Nous restons bien sûr heureux parce que nous avions déjà remporté le titre, mais bien évidemment, nous aurions voulu gagner plus de courses. C’était complètement de ma faute; pendant la saison entière, j’ai été très prudent sur les points de freinage, et cette fois j’ai pris plus de risques, donc cette chute n’a rien à voir avec les pneus Michelin.
Maintenant, nous avons une autre course la semaine prochaine et nous allons juste penser à cela. Félicitations à Cal pour sa superbe victoire “.

Un avis qui contredit donc la plainte de Jorge Lorenzo à l’encontre de ses pneus…

Tous les articles sur : Marc Marquez