Difficile de quitter Misano sans faire un passage sur le lieu de pèlerinage de milliers de fans de tous les coins du monde; Tavullia.

Depuis notre visite de l’année dernière, rien ne semble cependant avoir changé. Le panneau d’entrée en ville…

2

Les bureaux…

5

Les marquages sur les rails…

14

Les marquages sur les arbres…

12

La placette mythique et son église San Lorenzo Martire (Amusant!)…

7 8

La boutique de glaces et le Fan Club…

13

Le restaurant…

6

Le célèbre panneau…

11

En ville, donc, tout est connu et nous décidons d’aller faire un tour du côté du Ranch, pas bien difficile à trouver, à gauche en sortant de la ville. On peut l’observer depuis la route et, déjà, noter que le maître des lieux va s’y rendre aujourd’hui, puisque des camions commencent à arroser la piste…

4 16

En empruntant son étroit chemin d’accès, on  tombe, au détour d’un virage sur celui que nous appelons Aldo (sans doute pas son vrai prénom). Ne vous fiez pas aux apparences; le gaillard est fort gentil et vous indique simplement qu’il est temps de parquer son véhicule et de continuer à pieds.

10

Et en effet, Valentino Rossi, évidemment las des fans qui squattent le chemin en permanence, a fait aménagé un parking et, cinquante mètres plus loin, une plate-forme clôturée qui permet aux spectateurs de voir ce qui se passe au Ranch; plutôt sympa, non ?

9

A ce niveau, un deuxième vigile empêche évidemment toute possibilité de continuer et explique que, oui, VR46 va venir, et que si tout le monde est bien cantonné dans l’enclos, il s’arrêtera sans doute quelques minutes pour signer des autographes. Dans le cas contraire, aucun espoir d’autographe…

Il est 14 heures, soit encore trop chaud pour espérer voir le Doctor avant au moins deux heures, aussi laissons-nous les plus fidèles de ses supporters attendre patiemment, comme celui-ci qui,  à propos d’autographe, nous a expliqué s’être immédiatement fait tatouer la signature de VR46 sur la signature qu’il avait fait sur son bras…

1

A noter une grosse proportion franco-belge parmi les plus assidus ! Bravo à vous !  

Tous les articles sur : Valentino Rossi