Pour deux petits centièmes de seconde, le cadet des frères Espargaro a réussi à terminer septième au Qatar et premiers des indépendants, juste devant son coéquipier Bradley Smith. L’occasion est donc trop belle ce week-end d’assoir sa domination à l’occasion du Gran Premio de la República Argentina qui se déroulera à partir du premier avril sur le circuit de Termas de Río Hondo.

En 2014, Pol terminait en Argentine à la huitième place, juste derrière Smith septième, puis à la même position en 2015, cette fois derrière son frère Aleix, alors que Bradley se classait sixième.

« Je meurs d’envie de piloter de nouveau ma Yamaha en Argentine, après le bon résultat obtenu lors de la course d’ouverture au Qatar», explique Pol. « C’était le début dont j’avais besoin après les hauts et les bas de ma saison 2015. Il nous faut maintenir ce rythme et obtenir un autre résultat solide.»

10403247_10153885176503046_6956356957236106719_n

« L’année dernière, on a été en difficultés sur le circuit de Termas de Rio Hondo et il va sans dire que, cette année, ce sera encore un défi en raison des nouveaux pneus. Je suis satisfait jusqu’à présent des Michelin et je semble être avec eux de plus en plus fort au fur et à mesure que la distance progresse, donc avec de bons réglages pour la course, j’ai confiance de réaliser des performances comme celle du Qatar.»

 2016-MGP-GP01-Espargaro-Qatar-Doha-103 (1)

« Toutefois, le circuit argentin est différent de celui de Losail, dans tous les domaines, donc nous aurons beaucoup de travail dès le jour d’ouverture et il sera intéressant de voir comment les Michelin s’y comportent. Je pense pouvoir faire un pas de plus que la dernière fois, et j’ai bien l’intention de me battre de nouveau pour la position de premier privé. »

Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3