A peine descendu de sa Ducati GP17, et encore sans doute un tout petit peu déçu d’inscrire aujourd’hui sa troisième seconde place à ce Grand Prix qu’il n’a jamais remporté, Andrea Dovizioso veut voir le verre à moitié plein et s’est confié au micro du site MotoGP.com.

Dovi, une belle bagarre et vous avez été longtemps en tête. Vous aviez fait le pari du pneu arrière tendre : était-ce le bon choix ?

Andrea Dovizioso, 2e: « oui, peut-être que oui. C’était très difficile mais nous avons été plutôt intelligents de prendre cette décision car il y avait beaucoup d’humidité, la piste n’était pas dans une condition parfaite, donc nous savions que la course ne pouvait pas être très rapide. J’ai mené, j’étais très à l’aise, mais je n’ai pas attaqué car je savais que le pneu arrière était trop tendre pour finir la course. J’ai essayé de préserver le pneu et à la fin c’était OK, avec certains points positifs comparés à Maverick, et d’autres points qui étaient trop… et je n’ai pas pu rester avec lui jusqu’à la fin. Mais le point positif était la ligne droite et je voulais le passer dans le dernier tour mais il était trop loin. Mais quoi qu’il en soit, vraiment merci à l’équipe, toutes les personnes ont travaillé de façon incroyable et nous sommes là. Je suis heureux ! ”

Crédit photo: MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team