Doit-on encore vous présenter Carlo Pernat ? Actuel agent d’Andrea Iannone, il le fut également pour le regretté Marco Simoncelli ainsi que pour Valentino Rossi.

L’homme, présent dans le paddock depuis plusieurs décennies, parle couramment au moins l’italien, l’anglais et le français avec son inimitable accent chatoyant. Au fait de tout ce qui se passe dans ce milieu fermé, le sympathique italien nous fait régulièrement le plaisir de s’exprimer dans nos colonnes (voir ici), mais cette fois, c’est sur GPone qu’il a livré ce que son œil vigilant a vu dimanche soir au Qatar…

Carlo Pernat: “Ce fut un Grand Prix magnifique, malgré les problèmes de pluie. Je l’espère, ce sera résolu le plus tôt possible, même si l’erreur a été faite en 2009 et je préfère ne pas commenter. Mais il y a encore deux surprises “.

Lesquelles ?

« La première est Johann Zarco. Il a démontré être un pilote compétitif sur une moto non-officielle comme celles de Rossi et Vinales. C’est dommage pour la chute. La seconde est l’Aprilia, Aleix s’est avéré être le troisième pilote le plus rapide en piste, et personne ne l’aurait pensé. C’est un résultat positif pour nous tous, les Italiens ».

Que pensez-vous de Vinales?

« C’est une certitude ou une confirmation, comme vous préférez. Après les essais, il a fait une grande course, en gagnant comme un pilote aguerri. C’est comme s’il avait piloté la Yamaha pendant toute sa vie, il a eu la chance de commencer avec une Suzuki, puis passer à une M1 plus compétitive ».

Dovizioso a manqué la victoire  de justesse.

« Andrea représente l’espoir. Cette année, il semble avoir quelque chose de différent, il semble très déterminé. Je pense qu’il a compris être le fer de lance de Ducati pour 2017, il va certainement faire un grand championnat et nous le verrons avec les meilleurs “.

Rossi finit encore sur le podium ! Peu de gens auraient parié sur lui, même pas lui.

« Il a 23 ans, sa carte d’identité est fausse. Malgré sa qualification, il a fait la course d’un champion, il a trois vies. Nous sommes confrontés à peut-être le plus grand phénomène motocycliste de tous les temps ».

Un dimanche amer pour Lorenzo et Iannone…

« Jorge et Andrea ont déçu. Lorenzo n’a pas la poigne pour cette Ducati, ce n’est pas facile de passer d’une moto comme la Yamaha à la Ducati qui est plus physique. Avec le temps, il y arrivera, parce que c’est un champion. Iannone est un talent naturel, il a fait une course incroyable. Rappelons-nous qu’il y a un an, Suzuki a beaucoup souffert au Qatar. Il doit mieux gérer et faire attention aux pilotes devant lui. Marquez a fait une erreur et il l’a payé. S’il avait piloté avec plus d’attention, il aurait pu monter sur le podium ce dimanche “.